Air Berlin va supprimer 900 postes, près de 10% de ses effectifs

mardi 15 janvier 2013 12h36
 

FRANCFORT (Reuters) - Air Berlin a annoncé mardi son intention de supprimer 900 postes, soit près de 10% de son effectif actuel total de 9.300 salariés, la deuxième compagnie aérienne allemande voulant réduire ses coûts pour mettre un terme à des années de pertes.

Le groupe, détenu à 30% par Etihad, le transporteur basé à Abou Dhabi, a précisé que le nouveau programme de restructuration annoncé en octobre avait pour objectif des économies annuelles de 400 millions d'euros à partir de la fin de 2014.

En plus de la diminution de sa force de travail, Air Berlin entend également concentrer ses vols sur les routes les plus rentables, telles celles vers Majorque.

La compagnie va ramener sa flotte à 142 avions cette année, contre 158 à fin septembre 2012.

Air Berlin, qui n'a pas dégagé de résultat opérationnel annuel positif depuis 2007, est contrarié dans ses ambitions par le dernier report en date de l'ouverture du nouvel aéroport de Berlin.

La semaine dernière, le patron par intérim d'Air Berlin Hartmut Mehdorn a démissionné avec effet immédiat, laissant à son responsable de la stratégie Wolfgang Prock-Schauer la difficile tâche de redresser la compagnie.

Vers 11h20 GMT, le titre Air Berlin avançait de 1,12% à 1,719 euro à la Bourse de Francfort alors que l'indice regroupant les valeurs européennes du transport aérien et du voyage prenait 0,1%.

Maria Sheahan, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison

 
Air Berlin, deuxième compagnie aérienne mondiale, va supprimer 900 postes, soit près de 10% de son effectif de 9.300 salariés, pour réduire ses coûts. /Photo d'archives/REUTERS/Thomas Peter (GERMANY