Rio Tinto revoit sa production en hausse de 15% pour 2013

mardi 15 janvier 2013 09h10
 

SYDNEY (Reuters) - Rio Tinto, le deuxième groupe minier mondial, a annoncé mardi qu'il souhaitait augmenter sa production de minerai de fer de 15% cette année pour profiter de la hausse de la demande chinoise qui tire les prix à la hausse.

En 2012, la production du groupe a atteint 253 millions de tonnes, battant ses propres objectifs,

"Les marchés restent volatils mais notre industrie continue d'être performante", a déclaré le directeur général Tom Albanese en rendant publics les chiffres trimestriels de la production du groupe.

Les cours des minerais de fer ont bondi de plus de 80% depuis septembre, les aciéries chinoises tournant de nouveau à plein régime - signe de la reprise de l'économie nationale.

Les prix ont atteint leur plus haut niveau en 15 mois à 158,50 dollars la tonne (118,6 euros) la semaine dernière, tirés par les importations chinoises de minerai de fer qui ont atteint 70 millions de tonnes pour la première fois au mois de décembre.

Depuis ce pic, les cours des minerais de fer ont commencé à baisser, mais les analystes ne prévoient pas que la tonne passera sous la barre des 100 dollars, niveau qui fragilise la production des producteurs moins importants.

Un renchérissement de dix dollars la tonne entraîne une augmentation des bénéfices annuels de Rio Tinto de plus de 10%.

UBS anticipe une diminution des revenus de Rio Tinto avant intérêts et impôts (Ebit) à 13 milliards de dollars pour l'année écoulée contre 15,3 milliards en 2011, en raison de la pression à la baisse des prix du minerai de fer pendant une grande partie de l'année. Ce n'est qu'au cours des derniers mois que les prix ont rebondi de plus d'un tiers.

Rio Tinto a pour objectif d'atteindre une production annuelle de 290 millions de tonnes d'ici fin 2013 avant de la porter à 360 millions de tonnes par an en 2015, objectif qui attend l'approbation du conseil d'administration.   Suite...

 
Rio Tinto, le deuxième groupe minier mondial, a annoncé mardi qu'il souhaitait augmenter sa production de minerai de fer de 15% cette année pour profiter de la hausse de la demande chinoise qui tire les prix à la hausse. /Photo d'archives/REUTERS