Les distributeurs ajustent les stocks pour protéger les marges

vendredi 11 janvier 2013 17h10
 

par Dominique Vidalon

PARIS (Reuters) - Les distributeurs européens pourraient parvenir à protéger leurs marges durant les soldes d'hiver grâce à une politique de stocks prudente élaborée avant les fêtes de fin d'année.

"Il y a moins de remises cette année par rapport à l'an passé car beaucoup de chaînes de vêtements s'étaient préparées à enregistrer moins de volumes et ont adapté leurs stocks en conséquence", souligne Stefan Stjernholm, analyste distribution chez Nordea.

"Donc même si les chiffres d'affaire continuent à être faibles, les biens écoulés l'ont été avec de meilleures marges", ajoute-t-il.

Illustration de cette tendance : le britannique Marks & Spencer a accusé au titre de son troisième trimestre fiscal, durant lequel se déroulent Noël et le Nouvel An, une baisse plus marquée de ses ventes de produits non alimentaires qu'il y a un an. Le groupe n'a pas pour autant modifié ses objectifs de rentabilité sur l'exercice.

En préparation des soldes, M&S a indiqué que ses stocks étaient inférieurs de 5% à ceux de l'an dernier à la même époque. Il avait également proposé moins de remises à la clientèle avant Noël.

Le déstockage a permis aux distributeurs de mieux s'adapter à une demande en berne dans plusieurs pays européens.

"PAS PLUS QUE L'AN DERNIER"

En France, les soldes d'hiver ont démarré mercredi dans un climat morose lié à la hausse continue du chômage ces derniers mois. Elles prendront fin le 12 février.   Suite...

 
Les distributeurs européens pourraient parvenir à protéger leurs marges durant les soldes d'hiver grâce à une politique de stocks prudente élaborée avant les fêtes de fin d'année. En France, les soldes d'hiver ont démarré mercredi dans un climat morose lié à la hausse continue du chômage ces derniers mois. Elles prendront fin le 12 février. /Photo prise le 9 janvier 2013/REUTERS/Christian Hartmann