Les valeurs à suivre à la mi-séance de la Bourse de Paris

jeudi 10 janvier 2013 14h04
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 recule de 0,11% à 3.713,32 points vers 13h40 dans l'attente de l'issue de la réunion du conseil des gouverneurs de la BCE et de la conférence de presse de son président Mario Draghi :

* GEMALTO (-3,3%) accuse la plus forte baisse du CAC 40. Exane a abaissé sa recommandation à neutre sur la valeur, et réitéré dans le même temps son conseil d'achat d'INGENICO, qui gagne 2,41%.

* VEOLIA ENVIRONNEMENT perd 2,16% sur des prises de bénéfice après le succès de son émission d'un milliard d'euros d'obligations subordonnées perpétuelles assorties d'un coupon de 4,45% et de 400 millions de livres sterling d'obligations de même nature offrant un coupon de 4,85%.

* SCHNEIDER ELECTRIC perd 1,94% à 55,11 euros. BofA Merrill Lynch a abaissé sa recommandation à neutre contre achat, estimant que le potentiel de hausse de la valeur est faible après le gain de près de 35% en 2012.

* ALSTOM, plus forte hausse du CAC 40, gagne 3,36%. Citi est passé à l'achat et BofA Merrill Lynch a confirmé son conseil d'achat et la place d'Alstom dans ses valeurs préférées du secteur des biens d'équipement.

Par ailleurs, cinq consortiums, parmi lesquels figure le groupe français, ont soumis des offres pour la construction de deux centrales hydroélectriques dans le sud de l'Argentine, des projets qui nécessiteront un investissement total de cinq milliards de dollars (3,8 milliards d'euros).

* Les BANCAIRES continuent leur remontée. CREDIT AGRICOLE gagne 2,46%, SOCIETE GENERALE 2,74% et BNP PARIBAS 0,13%. L'indice Stoxx des banques prend 0,6%. Par rapport au 31 décembre 2007, l'indice reste perdant de plus de 58%.

* ARCELORMITTAL gagne 1,49% après avoir levé quatre milliards de dollars (3,06 milliards d'euros), soit plus qu'annoncé, à l'issue de deux émissions combinées d'actions et d'obligations obligatoirement convertibles subordonnées.

* NEXITY perd 6,5%, plus forte baisse du SBF 120, dans la perspective d'une poursuite de la baisse du marché immobilier résidentiel en France cette année.   Suite...

 
Alstom, plus forte hausse du CAC 40, gagnait 3,36% à la mi-séance à Paris, tandis que le CAC reculait de 0,11% vers 13h40. Cinq consortiums, parmi lesquels figure le groupe français, ont soumis des offres pour la construction de deux centrales hydroélectriques dans le sud de l'Argentine, des projets qui nécessiteront un investissement total de cinq milliards de dollars (3,8 milliards d'euros). /Photo d'archives/REUTERS/Arnd Wiegmann