Le FSI s'intéresserait aux câbles sous-marins d'Alcatel

jeudi 10 janvier 2013 08h56
 

PARIS (Reuters) - Le Fonds stratégique d'investissement (FSI) pourrait participer au rachat d'ASN, la filiale de câbles optiques sous-marins d'Alcatel-Lucent qui s'efforce de redresser sa situation financière et de réduire son endettement, indique jeudi L'Agefi.

Selon le quotidien en ligne, l'équipementier télécoms pourrait récupérer entre 600 et 700 millions d'euros de cette opération.

"Des discussions sont en cours avec différents investisseurs", écrit L'Agefi qui ne nomme pas ses sources.

La Caisse des dépôts (CDC), qui contrôle 51% du capital du FSI, est déjà actionnaire à hauteur de 3,6% d'Alcatel-Lucent, selon les données de Thomson Reuters.

En décembre, la presse française avait également évoqué un intérêt de France Télécom pour reprendre une partie des câbles sous-marins d'Alcatel-Lucent.

Alcatel a obtenu le mois dernier auprès des banques Goldman Sachs et Credit suisse un prêt de 1,6 milliard d'euros gagé sur certains actifs dont son portefeuille de 29.000 brevets.

L'opération suscite des inquiétudes au sein du gouvernement français et des syndicats.

L'Etat redoute en effet qu'en cas de défaut de l'équipementier, les banques ne mettent la main sur le portefeuille de brevets d'Alcatel.

Ni le FSI ni Alcatel-Lucent n'ont souhaité commenter ces informations.

Matthieu Protard, édité par Cyril Altmeyer

 
Le Fonds stratégique d'investissement (FSI) pourrait participer au rachat d'ASN, la filiale de câbles optiques sous-marins d'Alcatel-Lucent qui s'efforce de redresser sa situation financière et de réduire son endettement, selon L'Agefi. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau