Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

mercredi 9 janvier 2013 13h16
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris, inchangée à la mi-séance au lendemain du coup d'envoi de la saison des résultats donné par Alcoa, dont le bénéfice trimestriel est ressorti en hausse.

A 13h00, l'indice CAC 40 gagne 0,04% à 3.707,44 points dans des volumes limités - 944 millions d'euros échangés sur NYSE Euronext - alors que les investisseurs se montrent prudents sur les publications d'entreprises à venir.

* FRANCE TELECOM (+3,58%) occupe la tête du CAC 40. Selon le Financial Times, les principaux opérateurs européens de télécommunications, parmi lesquels l'ancien monopole français, ont ouvert des discussions portant sur la création d'un réseau paneuropéen de télécommunication capable d'unifier les marchés du Vieux Continent.

L'indice Stoxx du secteur Télécom (+1,72%) signe la plus forte hausse sectorielle en Europe.

* EADS grimpe de 3,36% et se rapproche de ses plus hauts historiques atteints en 2006, la valeur étant la préférée de Bank of America Merrill Lynch pour cette année au sein du secteur aérospatial et de défense.

* Les BANQUES de la ZONE EURO progressent de 1,2% dans le sillage d'établissements espagnols - Caixabank (+7,7%), Bankia (+6,1%) et Popular (+5,7%) - à la veille d'une adjudication obligataire espagnole.

CREDIT AGRICOLE s'octroie 2,73% et SOCIETE GENERALE 2,27%.

* En revanche, BNP PARIBAS perd 1,06%. Selon le quotidien belge L'Echo, le directeur financier de BNP Paribas BNPP.PA, Lars Machenil, a été mis en examen en Belgique dans le cadre d'une enquête sur les conditions du rachat par Fortis de la banque néerlandaise ABN Amro en 2008.

* CARREFOUR perd 1,69% sur des craintes de forte baisse des ventes de ses hypermarchés en France au quatrième trimestre.   Suite...

 
A 13h00, le CAC 40 gagne 0,04% à 3.707,44 points dans des volumes limités - 944 millions d'euros échangés sur NYSE Euronext - alors que les investisseurs se montrent prudents sur les publications d'entreprises à venir. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau