Alès Groupe veut rendre à Caron son luxe exclusif

mardi 8 janvier 2013 19h19
 

par Pascale Denis et Astrid Wendlandt

PARIS (Reuters) - Alès Groupe, propriétaire des cosmétiques Liérac, des produits capillaires Phyto et de la célèbre maison Caron, entend rendre à cette dernière son lustre de parfumeur de niche.

Dans le giron d'Alès Groupe depuis 1998, la prestigieuse maison de parfums, belle endormie pendant des années, fait aujourd'hui l'objet de toutes les attentions du groupe qui entend la relancer en jouant la carte du luxe exclusif.

Créée en 1904, Caron est, après Guerlain, la plus ancienne maison française de parfums.

Elle réalise un chiffre d'affaires de 10 millions d'euros (soit seulement 6% des ventes du groupe) et tire encore la majeure partie (60%) de ses ventes de son best-seller masculin "Pour un homme", datant de 1934 et très prisé des présidents français. François Mitterrand, Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy l'ont porté.

La société a entièrement revu son réseau de distribution pour relancer son image de haute parfumerie et mieux mettre en valeur sa vaste gamme de féminins, dont le fameux "Narcisse noir", son jus le plus ancien, créé en 1911 et servi en boutique dans les célèbres "fontaines" à parfums.

"Il fallait réduire la voilure, notamment la distribution à l'international, pour redéployer Caron autrement et préserver l'image exceptionnelle de cette maison", a déclaré à Reuters Romain Alès, président de Caron.

Les ventes ont pâti de cette contraction l'an dernier mais elles devraient à nouveau progresser en 2013, a-t-il dit.

A l'heure où l'industrie mondiale du parfum lance pas moins de 1.000 nouveaux produits chaque année, soit près de dix fois plus qu'il y a 20 ans, Caron veut jouer la carte de l'exclusivité en soignant son réseau de boutiques et ses corners comme l'ont fait les parfumeurs de niche comme Annick Goutal, Serge Lutens ou Frédéric Malle.   Suite...