Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

mardi 8 janvier 2013 18h32
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à la Bourse de Paris, qui a terminé pratiquement inchangée dans des volumes limités, la prudence étant de mise parmi les investisseurs avant la saison des résultats, qui débutera ce soir aux Etats-Unis avec Alcoa.

L'indice CAC 40 a terminé à 3.705,88 points (+0,03%), dans des volumes à peine supérieurs à 2,2 milliards d'euros sur NYSE Euronext, les rumeurs de marché d'une nouvelle dégradation de la note de crédit de la France, démenties ensuite par plusieurs responsables français, n'ayant pas pesé sur l'indice phare de la place parisienne.

* Les VALEURS BANCAIRES de la zone euro (+1,08%) ont encore profité des assouplissements décidés par le Comité de Bâle à la mise en oeuvre du nouveau ratio de liquidité, au lendemain d'un gain de 1,5%.

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (+3,17% à 31,085 euros) a terminé en tête des hausses du CAC 40, BNP PARIBAS a pris 1,07% à 45,695 euros et CRÉDIT AGRICOLE 0,81% à 6,631 euros.

* STMICROELECTRONICS a gagné 2,36% à 5,85 euros. S&P, qui vient de placer la note "BBB+" d'Ericsson (-4,77%) sous perspective négative, explique notamment que contrairement à STM qui a annoncé sa sortie de la coentreprise ST-Ericsson, un foyer de pertes, le suédois examine plusieurs options.

* Les VALEURS offrant un profil DÉFENSIF ont été recherchées avant le début de la saison des résultats, illustrant les doutes et craintes des investisseurs en la matière.

ESSILOR INTERNATIONAL s'est octroyé 1,24% à 76,10 euros, VIVENDI 1,1% à 16,61 euros, GDF SUEZ 0,83% à 15,82 euros et SANOFI 0,5% à 73,75 euros. L'indice Stoxx du secteur européen de la santé a avancé de 0,75% et celui des Télécoms de 0,6%.

* EADS a pris 0,57% à 30,925 euros. Airbus Military, filiale d'EADS, a été présélectionné par le gouvernement indien pour engager des négociations exclusives en vue d'un contrat de six avions-ravitailleurs.

Par ailleurs, EADS discute avec le ministère français de la Défense du prolongement jusqu'en 2017 du drone de surveillance Harfang dont le contrat arrivait à échéance fin 2013, a déclaré à Reuters Luc Boureau, directeur général délégué de Cassidian France, la division défense et sécurité du groupe européen.   Suite...

 
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS