Les Bourses européennes orientées à la baisse à la mi-séance

lundi 7 janvier 2013 13h05
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes restent orientées à la baisse à mi-séance lundi, malgré une belle hausse du secteur bancaire, et une séance de consolidation se profile également à Wall Street.

Après le rally de la semaine dernière provoqué par l'accord à l'arraché sur le budget américain et entretenu vendredi par de bons chiffres de l'emploi aux Etats-Unis, les marchés sont mûrs pour une consolidation mais la bonne tenue des banques permet de limiter les pertes.

A 11h45 GMT, le CAC 40 cède 24,39 points ou 0,65% à Paris, à 3.705,63 points, après s'être adjugé 3,03% pour sa première semaine de 2013. Le FTSE recule de 0,34% à Londres et le Dax 30 de 0,59% à Francfort.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 abandonne 0,30% après avoir terminé vendredi à son meilleur niveau depuis 22 mois et l'indice EuroStoxx 50 rétrograde de 0,40% à 2.698,40.

A ce stade, les futures sur indices new-yorkais laissent augurer une ouverture en légère baisse à Wall Street, là aussi sous l'effet de prises de bénéfices. Le S&P-500, indice de référence du marché américain, a pris 4,6% sur l'ensemble de la semaine dernière et a clôturé vendredi à son plus haut depuis décembre 2011.

Contre la tendance, les banques montent à l'unisson après la décision du Comité de Bâle, annoncée dimanche, de leur accorder un délai supplémentaire pour constituer les réserves de liquidités qu'elles devront détenir en permanence.

UniCredit (+4,47%), Deutsche Bank (+3,59%), ING (+2,88%), Société générale (+2,81%) et BNP Paribas (+2,50%) mènent ainsi les hausses de l'EuroStoxx50. L'indice sectoriel des banques dans la zone euro avance de 2,02%, portant sa hausse à quelque 67% depuis fin juillet quand le président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, a affiché sa détermination à sauver l'euro.

"L'adoucissement de Bâle III est une bonne nouvelle pour les banques, ce qui devrait leur permettre de souffler un peu, et de lisser l'effort sur quatre ans. Dans l'ensemble, la dynamique du marché reste haussière, même si l'EuroStoxx 50 a déjà atteint un objectif assez majeur autour de 2.720. On devrait faire une pause, mais il y a tellement d'argent en cash que chaque repli est tout de suite acheté", dit Lionel Jardin, chez Assya Capital à Paris.

A la Bourse de Paris, les titres PSA et Faurecia bondissent de respectivement 6,22% et 7,70%, les deux meilleures performances du SBF-120, dans l'espoir d'un désengagement du constructeur automobile de l'équipementier, évoqué dans une note de CM-CIC.   Suite...

 
Les Bourses européennes restent orientées à la baisse à la mi-séance lundi, malgré une belle hausse du secteur bancaire. A 11h45 GMT, le Dax recule de 0,59%, le CAC 40 cède 0,65% et le FTSE, 0,34%. /Photo prise le 7 janvier 2013/REUTERS/Remote/Joachim Herrmann