Baisse des ventes de Volvo en 2012, année difficile en vue

lundi 7 janvier 2013 11h47
 

STOCKHOLM (Reuters) - Le constructeur automobile suédois Volvo a fait état lundi d'une baisse de 6,1% de ses ventes l'année dernière, dont une chute à deux chiffres en Chine et en Suède, tout en disant s'attendre à un exercice 2013 difficile.

Propriété de Zhejiang Geely , Volvo représente le plus gros investissement chinois à l'étranger dans le secteur automobile. Le groupe fait reposer ses plus grands espoirs de croissance sur le marché chinois.

Ses ventes mondiales ont diminué l'an dernier à 421.951 voitures, contre 449.225 en 2011, a dit la société dans un communiqué, précisant s'attendre à une année 2013 difficile en termes de marges et de croissance.

Les Etats-Unis sont restés le principal marché à l'export de Volvo en 2012, avec une progression de 1,2% des ventes à 67.273 véhicules.

Le constructeur suédois prévoit d'investir quelque 11 milliards de dollars (8,5 milliards d'euros) pour doubler ses ventes annuelles d'ici 2020 en les portant à 800.000 voitures, dont 200.000 en Chine, où il n'a vendu l'an dernier que 41.000 véhicules, soit 10,9% de moins que l'année précédente.

Patrick Lannin, Tangi Salaün pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

 
Volvo fait état d'une baisse de 6,1% de ses ventes l'année dernière, dont une chute à deux chiffres en Chine et en Suède. Le constructeur automobile suédois dit par ailleurs s'attendre à un exercice 2013 difficile. /Photo prise le 28 septembre 2012/REUTERS/Christian Hartmann