L'euro devrait rester stable face au dollar

vendredi 4 janvier 2013 17h27
 

LONDRES (Reuters) - L'euro devrait rester relativement stable face au dollar au cours des prochains mois, les difficultés économiques de la zone euro continuant d'empêcher tout raffermissement de la monnaie unique, montre un sondage Reuters.

L'euro a touché un plus bas de trois semaines par rapport au billet vert à 1,2998 vendredi, au lendemain de la publication du compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale, où des doutes croissants ont été exprimés sur l'impact des mesures de soutien à l'économie.

Les analystes interrogés cette semaine par Reuters ont dit s'attendre en moyenne à ce que l'euro s'échange contre 1,31 dollar dans un mois et 1,30 dollar dans trois mois, avant de retomber dans un an à 1,27 dollar.

Ces prévisions sont très légèrement supérieures à celles de la précédente enquête réalisée en décembre.

La monnaie unique a gagné plus de 7% par rapport au billet vert au second semestre 2012, après l'engagement du président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, à défendre l'euro "par tous les moyens".

"Les responsables politiques européens se sont aussi engagés fortement à défendre l'euro, ce qui devrait limiter sa baisse", souligne Olivier Mangan, économiste chez AIB, dans sa prévision pour 2013.

"Des gains importants pour l'euro sont cependant improbables compte tenu de la faiblesse de l'économie de la zone euro, dont le PIB devrait se contracter cette année."

Olivier Mangan estime néanmoins que les progrès enregistrés pour endiguer la crise de la dette devraient plutôt pousser la monnaie unique à la hausse, dans une fourchette comprise entre 1,28 et 1,38 dollar.

Le consensus du sondage Reuters voit par ailleurs l'euro rester proche de son niveau actuel face à la livre sterling britannique au cours de l'année 2013.

Andy Bruce, Tangi Salaün pour le service français, édité par Nicolas Delame

 
L'euro devrait rester relativement stable face au dollar au cours des prochains mois, les difficultés économiques de la zone euro continuant d'empêcher tout raffermissement de la monnaie unique, selon un sondage Reuters. /Photo d'archives/REUTERS/Kacper Pempel