Wall Street hésite après les chiffres de l'emploi

vendredi 4 janvier 2013 15h55
 

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert sur une note prudente vendredi après les chiffres officiels de l'emploi aux Etats-Unis, qui ont montré une hausse du taux de chômage et un léger fléchissement du rythme de la création de postes, nouveau signe de la fragilité de la reprise de l'économie américaine.

Le département du Travail a recensé 155.000 créations d'emplois non agricoles en décembre, contre 161.000 le mois précédent (révisé de 148.000) et un consensus de 150.000.

Le taux de chômage est resté stable à 7,8% le mois dernier, mais uniquement parce que le chiffre de novembre a été révisé de 7,7% à 7,8%.

Wall Street, dont les futures sur indices indiquaient une ouverture en hausse, a accusé le coup mais dans des proportions modérées, ces chiffres semblant du même coup écarter le risque de voir la Réserve fédérale suspendre sa politique monétaire accommodante.

Après quelques minutes de cotation, l'indice Dow Jones perdait 7,92 points, soit -0,06%, à 13.383,44 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, reculait de 0,01% à 1.459,29 points et le Nasdaq Composite cédait 0,15% à 3.096,04 points.

Aux valeurs, Google gagnait 0,8% après la sanction modéré imposée au géant de l'internet par la Commission fédérale américaine du Commerce.

Angela Moon, Tangi Salaün pour le service français

 
Wall Street a ouvert sur une note prudente vendredi après les chiffres officiels de l'emploi aux Etats-Unis, qui ont montré une hausse du taux de chômage et un léger fléchissement du rythme de la création de postes, nouveau signe de la fragilité de la reprise de l'économie américaine. Après quelques minutes de cotation, le Dow Jones perdait 0,06%, le Standard & Poor's 500 0,01% et le Nasdaq Composite 0,15%. /Photo prise le 3 janvier 2013/REUTERS/Keith Bedford