Le coût d'emprunt de la Grande-Bretagne plus élevé que la France

vendredi 4 janvier 2013 11h30
 

PARIS (Reuters) - Le coût d'emprunt à 10 ans de la Grande-Bretagne a brièvement dépassé vendredi celui de la France, pour la première fois depuis 2011, les investisseurs anticipant une dégradation de la note de crédit de la Grande-Bretagne et une fin du programme d'assouplissement quantitatif (QE) de la Banque d'Angleterre.

A 11h07, le taux d'emprunt d'Etat britannique à 10 ans s'élève à 2,09%, après avoir atteint 2,16%, contre 2,12% pour l'OAT française de même maturité.

La Grande-Bretagne bénéficie encore d'une notation triple A, à la différence de la France qui a perdu la sienne l'an dernier, mais la perspective d'une dégradation s'est accrue ces dernières semaines, les agences spécialisées comme Standard & Poor's craignant notamment une hausse de l'endettement du pays jusqu'en 2015.

L'agence Fitch a d'ailleurs indiqué le mois dernier que la Grande-Bretagne perdrait probablement son triple A en cas d'échec du plan de réduction de sa dette publique.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

 
Le coût d'emprunt à 10 ans de la Grande-Bretagne a brièvement dépassé vendredi celui de la France, pour la première fois depuis 2011, les investisseurs anticipant une dégradation de la note de crédit de la Grande-Bretagne et une fin du programme d'assouplissement quantitatif (QE) de la Banque d'Angleterre. /Photo d'archives/REUTERS/Andrea Comas