Ventes décevantes en décembre pour les distributeurs US

jeudi 3 janvier 2013 17h34
 

par Jessica Wohl

(Reuters) - Décembre, mois traditionnellement faste pour les distributeurs américains avec les achats liés au fêtes de fin d'année, s'est avéré bien plus difficile que prévu pour certains poids lourds du secteur.

Les craintes liées à l'économie ont freiné les ardeurs des consommateurs américains davantage encore que ce qui était attendu. Le passage de l'ouragan Sandy, le dossier du "fiscal cliff" et même la fusillade de Newton sont sans doute venus s'ajouter aux réticences des ménages.

"La confiance des consommateurs est un peu en retrait et je ne pense pas que l'on puisse l'attribuer à un élément en particulier. C'est un ensemble de choses qui ont touché leur psyché", a dit Madison Riley, du cabinet spécialisé Kurt Salmon.

Parmi les groupes qui ont publié les chiffres de leurs ventes de décembre pour les magasins ouverts depuis plus d'un an, Costco Wholesale est toutefois parvenu à dépasser les attentes des analystes, avec une progression de 9%, meilleure que les 6% attendus par les analystes.

Limited Brand a de son côté enregistré une hausse inférieure aux attentes, événement inhabituel pour le propriétaire de la marque de lingerie Victoria's Secret.

Chez Target, les ventes sont restées étales alors que le consensus Thomson Reuters I/B/E/S tablait sur une progression de 0,8%.

Le groupe a précisé que ses bénéfices devraient être conformes ou dépasser de peu le bas de la fourchette de ses prévisions au quatrième trimestre. Le nombre de transactions dans les magasins à périmètre comparable est ressorti en baisse au cours des trois derniers mois de l'année, mais le coût moyen par transaction a augmenté.

Les analystes, qui fondaient leurs prévisions sur 17 chaînes, anticipent une croissance de 3,3% des ventes en décembre dans les magasins ouverts depuis plus d'un an contre une progression de 4,2% en décembre 2011.   Suite...