Stabilisation des dépôts bancaires en novembre en zone euro

jeudi 3 janvier 2013 11h28
 

FRANCFORT (Reuters) - Les dépôts bancaires des particuliers et des entreprises des pays en difficulté de la zone euro sont restés globalement stables en novembre, ce qui témoigne d'un début de retour de la confiance, montrent les chiffres publiés par la Banque centrale européenne (BCE).

Les dépôts bancaires du secteur privé en Italie ont augmenté de 0,1% à 1.443 milliards d'euros après une baisse de près de 2% en octobre.

Les banques espagnoles ont enregistré une hausse de 0,8% à 1.516 milliards d'euros.

En Grèce, les dépôts ont augmenté de 408 millions d'euros, à 161,4 milliards. Leur montant est resté relativement stable depuis les élections de juin, qui ont éloigné les perspectives d'une sortie de la Grèce de la zone euro, mais il demeure inférieur d'un tiers à son point haut de décembre 2009.

Les dépôts bancaires ont diminué de 0,7% en Irlande et ils ont enregistré une hausse marginale au Portugal.

En septembre, la BCE avait réussi à calmer les marchés en annonçant un nouveau plan de rachat d'obligations d'Etats, ce qui a permis une baisse des taux d'emprunts de pays comme l'Italie et l'Espagne.

Si les fluctuations d'un mois sur l'autre des chiffres des dépôts bancaires sont fréquentes, il est rare que ces statistiques enregistrent de brusques variations à la baisse pendant plusieurs mois d'affilée.

Les chiffres publiés par la BCE ne sont pas corrigés des variations saisonnières et diffèrent légèrement de ceux publiés par les banques centrales nationales. Ils ne prennent pas en compte les dépôts des Etats et des banques centrales.

Sakari Suoninen, Constance De Cambiaire pour le service français, édité par Marc Angrand

 
Les dépôts bancaires des particuliers et des entreprises des pays en difficulté de la zone euro sont restés globalement stables en novembre, ce qui témoigne d'un début de retour de la confiance. /Photo d'archives/REUTERS/Andrea Comas