Le chômage poursuit sa hausse en Allemagne, modérément

jeudi 3 janvier 2013 14h04
 

par Sarah Marsh

BERLIN (Reuters) - Le chômage en Allemagne a augmenté pour le neuvième mois consécutif en décembre, mais à un rythme toujours faible qui le laisse proche de son niveau le plus bas depuis la réunification il y a deux décennies, signe que la crise a relativement épargné la première économie européenne.

Le nombre de demandeurs d'emploi a augmenté de 3.000 le mois dernier par rapport à novembre en données corrigées des variations saisonnières, pour atteindre 2,942 millions.

Cette hausse est nettement inférieure aux prévisions de 23 économistes interrogés par Reuters, qui s'attendaient en moyenne à une augmentation de 10.000.

Le taux de chômage, lui, est resté inchangé à 6,9% de la population active, comme attendu.

"Malgré le ralentissement économique, le marché du travail ne s'effondre pas", note Stefan Schilbe, de HSBC Trinkaus.

"Les entreprises ne veulent pas licencier les employés qualifiés, en raison également du nombre important d'emplois non pourvus. Quand l'économie va s'améliorer dans le courant de l'année (2013), le chômage devrait probablement diminuer aussi avec un décalage dans le temps."

La solidité du marché du travail allemand a joué un rôle fondamental dans le soutien de la demande intérieure, qui a permis à l'économie de plutôt bien résister à la crise, malgré un ralentissement de la croissance à 0,2% au troisième trimestre 2012.

Les signes de faiblesse se sont néanmoins multipliés ces derniers mois, avec la suppression de milliers d'emplois par des entreprises comme Metro, Siemens, Lufthansa ou Deutsche Bank, plombant le moral des consommateurs allemands qui est tombé en décembre à son plus bas niveau depuis un an.   Suite...

 
LE CHÔMAGE EN ALLEMAGNE