Wall Street entame 2013 sur une note euphorique

mercredi 2 janvier 2013 22h27
 

NEW YORK (Reuters) - Les marchés d'actions ont entamé dans l'euphorie l'année 2013, le soulagement l'ayant emporté après qu'un accord de dernière minute eut été signé entre le Congrès et la Maison blanche pour éviter le "mur budgétaire".

La progression a concerné l'ensemble des segments de l'économie américaine comme en témoigne la hausse unanime de tous les indices sectoriels de S&P, qui terminent tous sur des gains d'au moins 1%.

La Chambre de représentants, dominée par les républicains, a adopté dans la nuit de mardi à mercredi le texte entériné lundi par le Sénat, accordant une victoire importante à Barack Obama, réélu en novembre après avoir promis de s'attaquer au déficit budgétaire en relevant les impôts sur les plus hauts revenus.

Le camp républicain a quant à lui été contraint de donner son aval à un alourdissement de la fiscalité contraire à son credo en validant ce texte, qui permet à la première économie mondiale de s'épargner de sévères coupes dans les dépenses publiques et des hausses d'impôts, un choc chiffré à 600 milliards de dollars (450 milliards d'euros environ).

Le Dow Jones des 30 valeurs industrielles américaines a pris 2,35%, 308,41 points, à 13.412,55 points, le Standard & Poor's 500, indice de référence des gérants de fonds, s'est adjugé 2,54%, 36,23 points, à 1.462,42 points et le Nasdaq, à forte pondération technologique, a gagné 3,07%, 92,75 points, à 3.112,26 points.

L'intégralité des titres cités sur le Dow Jones a terminé dans le vert.

Les meilleurs performances ont été enregistrées par le secteur des technologies de l'information avec une hausse de 3,15% affichée par le tracker de S&P.

Parmi les titres les plus en vue, Hewlett-Packard a bondi de 5,40% après une année 2012 catastrophique lors de laquelle son titre s'est effondré de près de 45%.

Les bancaires ont également vécu une bonne séance, les investisseurs réagissant positivement à l'annonce d'un accord imminent entre les autorités de régulation du secteur sont sur le point de conclure et les principales banques des Etats-Unis mettant fin aux enquêtes ouvertes sur les soupçons de saisies immobilières abusives.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS