Le CAC 40 démarre en trombe avec l'"effet janvier"

mercredi 2 janvier 2013 14h39
 

PARIS (Reuters) - La Bourse de Paris a entamé l'année en fanfare avec une forte progression de l'indice CAC 40 pour la première séance de 2013, tendant ainsi à confirmer l'adage boursier selon lequel le mois de janvier est traditionnellement positif pour les marchés d'actions.

A 13h30, le CAC 40 progressait de 2,32% à 3.725,30 points, évoluant à des plus hauts depuis juillet 2011.

Sur les dix dernières années, l'indice parisien n'a connu qu'une seule baisse lors de sa première séance annuelle, en 2008 (-1,14% le 2 janvier de cette année-là).

Depuis 2009, le CAC 40 a même systématiquement entamé l'année avec de fortes progressions allant de 2% à plus de 4%.

Selon un adage bien connu dans les salles de marché sous le nom d'"effet janvier", le premier mois de l'année est bien souvent positif pour les indices boursiers.

"Les investisseurs qui ont vendu leurs positions en décembre pour enregistrer les profits et compenser les pertes reviennent sur le marché, créant une vague de pressions acheteuses", explique David Jones, stratégiste chez IG Markets.

En 2011 et 2012, le CAC 40 n'a pas fait exception à la règle avec des progressions respectives de 4,39% et de 5,28% sur le mois de janvier ces années-là.

Pour la Bourse de Londres, IG Markets a calculé que depuis 1984, soit sur 29 années, l'indice Footsie 100 a progressé 17 fois sur le mois de janvier.

Outre-Atlantique, les statistiques atteignent 19 fois pour le S&P 500 et le Dow Jones sur la même période.   Suite...

 
La Bourse de Paris a entamé l'année en fanfare avec une forte progression de l'indice CAC 40 pour la première séance de 2013, tendant ainsi à confirmer l'adage boursier selon lequel le mois de janvier est traditionnellement positif pour les marchés d'actions. A 13h30, le CAC 40 progressait de 2,32% à 3.725,30 points, évoluant à des plus hauts depuis juillet 2011. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau