Quatrième année consécutive de hausse pour le Brent

lundi 31 décembre 2012 22h05
 

By Christopher Johnson

LONDRES (Reuters) - Malgré un léger fléchissement lundi en raison des incertitudes entourant les négociations budgétaires américaines, le Brent a connu une année 2012 faste, avec un prix moyen à 111,68 dollars le baril.

Le Brent a clôturé en hausse de 49 cents, soit 0,44%, à 111,11 dollars lundi, et a gagné 3,73 dollars, soit 3,5% sur l'année.

C'est la quatrième année consécutive de hausse pour l'or noir, qui a même battu son record de 2011, lorsque le baril avait atteint en moyenne 110,91 dollars.

Ces prix élevés ont offert aux membres de l'Organisation des pays producteurs de pétrole (Opep) une manne de 1.050 milliards de dollars, en hausse de 2,5% par rapport à l'année précédente, selon les chiffres du gouvernement américain.

Malgré une année morose pour l'économie mondiale, les cours du Brent ont été soutenus ces derniers mois par les signes de stabilisation de la croissance en Chine, deuxième consommateur mondial de pétrole.

Mais la flambée des prix touche peut-être à sa fin, et pas seulement parce que le "mur budgétaire" menace de faire plonger l'économie américaine en récession.

Les 26 analystes interrogés dans l'enquête mensuelle de Reuters s'attendent à un prix moyen de 108 dollars par baril de Brent l'an prochain en raison d'une croissance économique atone, particulièrement en Europe, et d'une production en hausse.

La production américaine a ainsi atteint son plus haut niveau depuis 19 ans, la découverte de pétrole de schiste ayant poussé l'extraction à sept millions de barils par jour.   Suite...

 
Malgré un léger fléchissement lundi en raison des incertitudes entourant les négociations budgétaires américaines, le Brent a connu une année 2012 faste, avec un prix moyen qui devrait dépasser 111,65 dollars le baril. /Photo d'archives/REUTERS/Toru Hanai