Wall Street ouvre sur une note hésitante

lundi 31 décembre 2012 15h44
 

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert sur une note hésitante lundi pour sa dernière séance de l'année, alors qu'un compromis se fait toujours attendre au Congrès pour éviter le "mur budgétaire" qui risque de replonger l'économie américaine en récession.

Après cinq minutes d'échanges, l'indice Dow Jones cède 24,59 points, soit 0,19%, à 12.913,52. Le Standard & Poor's 500, plus large, abandonne 0,12% à 1.400,76 alors que le Nasdaq Composite est stable à 2.960,25 points.

Le marché clôturera à 21h00 GMT comme à l'accoutumée alors que le marché obligataire voit sa clôture avancée à 19h00 GMT.

Le vice-président Joe Biden et le chef de file républicain Mitch McConnell reprennent à 16h00 GMT leurs négociations budgétaires pour éviter l'entrée en vigueur automatique, dès mardi, de 600 milliards de dollars de hausses d'impôt et de réductions des dépenses publiques.

"La faiblesse des volumes risque d'amplifier les variations", prévient Peter Cardillo, analyste chez Rockwell Global Capital à New York. "Le marché espère toujours une solution temporaire et si on n'a rien ce soir, pas même de mini-accord, on pourrait avoir une réaction négative".

Malgré la crise budgétaire, le Dow Jones a gagné 5,9% depuis le début de l'année, une performance deux fois moindre que celle du S&P-500 (+11,5%) qui a bien rebondi après une année 2011 pratiquement étale. Le Nasdaq Composite, à forte pondération technologique, a fait encore mieux en s'adjugeant 13,6% depuis le 1er janvier.

Angela Moon, Véronique Tison pour le service français

 
Wall Street a ouvert sur une note hésitante lundi pour sa dernière séance de l'année, alors qu'un compromis se fait toujours attendre au Congrès pour éviter le "mur budgétaire". Après cinq minutes d'échanges, l'indice Dow Jones cède 24,59 points, le Standard & Poor's 500 abandonne 0,12% alors que le Nasdaq Composite est stable. /Photo prise le 20 décembre 2012/REUTERS/Andrew Kelly