La chute de la consommation s'est amplifiée en octobre en Grèce

lundi 31 décembre 2012 12h49
 

ATHENES (Reuters) - Les ventes au détail en Grèce ont chuté de 18,1% en octobre par rapport au même mois de 2011, leur plus forte baisse depuis près de deux ans, signe que la récession prolongée et le chômage record continuent de plomber la consommation.

Les chiffres publiés lundi par l'office national des statistiques (Elstat) montrent une nette accélération de la baisse des ventes au détail en volumes: en septembre, elle avait été de 11,8%.

Il faut remonter à décembre 2010 pour retrouver une chute des ventes plus forte encore que celle d'octobre: elle avait alors atteint 19,4% en rythme annuel.

Depuis, de nouvelles mesures d'austérité sont entrées en vigueur, mêlant hausses de la fiscalité et baisse des traitements de la fonction publiques comme des pensions de retraite. Quant au chômage, il a atteint 26% en septembre.

La contraction de l'économie grecque s'est poursuivie au troisième trimestre au rythme annualisé de 7% et 2013 devrait être sa sixième année consécutive de contraction selon les prévisions officielles.

Le gouvernement prévoit une baisse de 4,5% du produit intérieur brut (PIB), qui porterait à près de 25% la chute de l'activité économique depuis 2008.

George Georgiopoulos; Marc Angrand pour le service français, édité par Nicolas Delame

 
Dans le centre d'Athènes. Les ventes au détail en Grèce ont chuté de 18,1% en octobre par rapport au même mois de 2011, leur plus forte baisse depuis près de deux ans, signe que la récession prolongée et le chômage record continuent de plomber la consommation. /Photo prise le 21 février 2012/REUTERS/Yannis Behrakis