Discussions au Congrès et au Sénat US sur le 'mur budgétaire'

dimanche 30 décembre 2012 09h59
 

WASHINGTON (Reuters) - Les représentants des élus du Congrès américain ont débuté samedi leurs discussions afin d'éviter le 'mur budgétaire' constitué par l'entrée en vigueur de 600 milliards de dollars (450 milliards d'euros) de coupes budgétaires et de hausses d'impôts, automatiques au 1er janvier.

Le Sénat doit se réunir exceptionnellement dimanche à partir de 18H00 GMT, mais l'incertitude persiste sur la survenue d'ici là d'un accord sur le 'mur budgétaire', qui pourrait alors être proposé au vote de la chambre haute.

"Nous avons échangé des propositions d'articles toute la journée et les discussions se poursuivent dans la soirée", a déclaré le leader des élus républicain du Sénat, Mitch McConnell, en quittant le Capitole après sept heures de négociations.

Selon un conseiller du Congrès familier des négociations qui se sont tenues samedi, les élus pourraient s'accorder sur des mesures temporaires.

Parmi les propositions discutées selon le conseiller, celle de repousser de quelques mois une réduction de 109 milliards de dollars du budget de la défense et de projets de politique intérieure, qui doit entrer en vigueur le 2 janvier.

La prolongation des exonérations en rapport avec l'impôt sur le revenu mises en place sous l'Administration Bush se ferait également sur une base temporaire, probablement pendant un an, a-t-on appris de même source.

Mais aucun accord n'a été trouvé pour le moment sur la question la plus sensible, celle de la taxation des revenus élevés, précise-t-il.

Les démocrates plaident pour une extension du dispositif pour les Américains déclarant moins de 250.000 dollars par an tandis que les républicains souhaitent prolonger l'exonération pour tous les contribuables, sans condition de plafond.

L'opposition a cependant laissé entendre dernièrement être prête à accepter une hausse du taux d'imposition au-delà d'un certain niveau de revenus. Le plafond de 400.000 dollars a été évoqué.   Suite...

 
Vue sur le Capitole, à Washington. Les représentants des élus du Congrès américain ont débuté samedi leurs discussions afin d'éviter le 'mur budgétaire' constitué par l'entrée en vigueur de 600 milliards de dollars (450 milliards d'euros) de coupes budgétaires et de hausses d'impôts, automatiques au 1er janvier. /Photo prise le 29 décembre 2012/REUTERS/Mary Calvert