Face au mur budgétaire, la balle est dans le camp du Sénat US

samedi 29 décembre 2012 09h18
 

par Roberta Rampton et Richard Cowan

WASHINGTON (Reuters) - Le président Barack Obama et les représentants du Congrès se sont accordés vendredi pour se lancer dans une dernière série de discussions afin de tenter d'éviter le 'mur budgétaire' qui pourrait replonger l'économie américaine dans la récession.

Après des mois de tractations infructueuses au Congrès, il ne reste que quelques jours avant la survenue de 600 milliards de dollars (450 milliards d'euros) de coupes budgétaires et de hausses d'impôts, automatiques au 1er janvier.

A l'issue d'une réunion entre Barack Obama et les représentants des élus du Congrès à la Maison blanche, le président américain s'est dit "modestement optimiste" concernant la conclusion d'un accord.

"L'heure de l'action immédiate est arrivée. C'est maintenant. Nous sommes au moment où, dans seulement quatre jours, tous les taux d'imposition américains doivent, selon la loi, augmenter", a déclaré le président américain à la presse.

Il a été conclu cependant durant cet entretien qu'il revenait à Harry Reid, leader de la majorité démocrate au Sénat et à Mitch McConnell, son homologue républicain, de parvenir à une proposition commune sur le budget d'ici à dimanche.

Les deux leaders du Sénat et leurs conseillers se lanceront donc dans des négociations samedi qui tourneront principalement autour du plafond concernant les hausses de l'impôt sur le revenu, selon un conseiller démocrate.

Ils devraient également discuter du niveau de la taxation de l'immobilier, a-t-il ajouté.

Si Reid et McConnell tombent d'accord, le Sénat soutiendra leur proposition qui devra ensuite passer la Chambre des représentants, ce qui n'est pas assuré.   Suite...

 
Le sénateur républicain Mitch McConnell au Capitole, à Washington. Le président Obama et les représentants du Congrès se sont accordés vendredi pour se lancer dans une dernière série de discussions afin de tenter d'éviter le 'mur budgétaire' qui pourrait replonger l'économie américaine dans la récession. Il revient désormais à Harry Reid, leader de la majorité démocrate au Sénat et à Mitch McConnell, son homologue républicain, de parvenir à une proposition commune sur le budget d'ici à dimanche. /Photo prise le 29 décembre 2012/REUTERS/Mary F. Calvert