Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

vendredi 28 décembre 2012 12h45
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, qui évolue en baisse à la mi-séance dans des volumes toujours étroits, tous les regards étant tournés vers les Etats-Unis où Barack Obama et les élus du Congrès se lancent dans une dernière tentative de négociations pour éviter le "fiscal cliff".

A 12h21, l'indice CAC 40 perd 0,94% à 3.639,81 points, au lendemain d'un nouveau plus haut annuel à 3.684,16 points, dans des volumes d'échanges représentant à peine 400 millions d'euros sur NYSE Euronext.

* Les VALEURS CYCLIQUES pâtissent de la perspective d'un plongeon en récession de l'économie américaine en cas d'échec des discussions entre Démocrates et Républicains sur la situation budgétaire américaine.

Par ailleurs, l'Insee a revu en baisse la croissance de l'économie française au troisième trimestre à +0,1%, contre +0,2% précédemment annoncé, alors qu'en Espagne les ventes au détail ont reculé de 7,8% en novembre.

VINCI recule de 1,86%, SCHNEIDER ELECTRIC de 1,79%, ALSTOM de 1,47% et SAINT-GOBAIN 1,29%. Hors CAC 40, EIFFAGE (-2,46%) accuse la plus forte baisse des composantes du SBF 120. L'indice Stoxx du secteur européen de la construction abandonne 0,82%.

* Les BANCAIRES de la zone euro s'inscrivent en repli de 1,91% dans le sillage de Bankia (-25%), dont les actionnaires feront les frais de la restructuration de la banque espagnole.

BNP PARIBAS cède 2,05%, plus forte baisse du CAC 40, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 1,82% et CRÉDIT AGRICOLE 1,54%.

* A rebours de la tendance, PPR avance de 0,18% à 141,25 euros, plus forte progression des rares hausses du CAC 40. La valeur rebondit après avoir touché la veille un support technique à 139,45 euros. Soutenu par sa moyenne mobile à 50 jours (à 138,232 euros), le titre pourrait aller tester une résistance à près de 149 euros, selon des analystes graphiques.

* SAFRAN (+0,14% à 32,50 euros) reprend sa marche en avant. Le titre a repris son souffle durant quelques séances après avoir retrouvé le 14 décembre son niveau de fin 2000, à 32,85 euros.   Suite...

 
La Bourse de Paris évolue en baisse à la mi-séance dans des volumes toujours étroits, tous les regards étant tournés vers les Etats-Unis où Barack Obama et les élus du Congrès se lancent dans une dernière tentative de négociations pour éviter le "fiscal cliff". A 12h21, l'indice CAC 40 perd 0,94% à 3.639,81 points. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau