Lisbonne dépasse son objectif avec l'opération ANA-Vinci

jeudi 27 décembre 2012 14h47
 

LONDRES/LISBONNE (Reuters) - Le Portugal est près de dépasser son objectif de revenu des privatisations en vendant l'opérateur aéroportuaire ANA à Vinci pour trois milliards d'euros environ, estiment des sources.

Le groupe français de BTP et de concessions a été préféré à l'allemand Fraport, à l'opérateur suisse Flughafen Zürich et au groupe argentin Corporacion America, ont dit jeudi à Reuters des sources proches du dossier.

Lisbonne a convenu de lever 5,5 milliards d'euros d'ici la fin 2013 dans le cadre d'un accord de renflouement international de 78 milliards d'euros.

"L'offre de Vinci est tellement élevée qu'elle a été placée en tête de la liste à étudier par le gouvernement. L'évaluation préliminaire a recommandé Vinci, tant pour son offre financière que pour l'ensemble des paramètres. Mais la décision revient au gouvernement", a déclaré l'une des sources.

De hauts fonctionnaires du gouvernement portugais ont dit que le conseil des ministres était toujours en cours.

Lisbonne cède des parts dans ses infrastructures pour réduire sa dette, ce secteur économique continuant de susciter une forte demande.

Le Portugal a déjà vendu des participations dans les compagnies d'électricité EDP et REN, essentiellement à des investisseurs chinois.

ANA a publié en 2011 un bénéfice record de 76,5 millions d'euros et un chiffre d'affaires de 425 millions, en dépit de la crise, à la faveur d'un afflux de touristes étrangers.

Plus des trois cinquièmes du C.A. ont été réalisés par des vols locaux ou intra-européens et le Portugal voit un nouveau potentiel de croissance pour ANA dans des vols long courrier vers l'Amérique du Sud et l'Afrique.   Suite...

 
Aéroport de Lisbonne. Vinci devrait remporter l'appel d'offres pour l'opérateur aéroportuaire portugais ANA, selon trois sources proches du dossier qui ajoutent que le résultat officiel devrait être annoncé sous peu. /Photo prise le 26 décembre 2012/REUTERS/Jose Manuel Ribeiro