Les marchés européens en ordre dispersé dans de faibles volumes

lundi 24 décembre 2012 13h35
 

PARIS (Reuters) - Les quelques Bourses européennes ouvertes lundi évoluent en ordre dispersé dans de faibles volumes d'échanges, à quelques heures de leur clôture anticipée, et Wall Street devrait débuter en baisse la première séance écourtée d'une semaine marquée par les fêtes de Noël.

Le contexte d'incertitude qui règne aux Etats-Unis pèse toujours sur la tendance des marchés d'actions, des changes et des matières premières, les investisseurs redoutant un échec des négociations à Washington sur "le mur budgétaire", qui risquerait d'entraîner la première économie mondiale dans la récession.

Barack Obama et les républicains doivent s'entendre d'ici le 31 décembre afin d'éviter une hausse des impôts et une baisse des dépenses fédérales, toutes deux automatiques, qui pourraient priver l'économie américaine de 600 milliards de dollars et ainsi créer un choc susceptible de paralyser l'activité économique.

Mais, pour le moment, les discussions patinent, provoquant l'incertitude sur les marchés.

Sur le front de la zone euro, la Commission européenne va donner à l'Espagne et à la France davantage de temps pour ramener leurs déficits publics sous le seuil des 3% de produit intérieur brut, rapportait samedi El Pais.

À Paris, le CAC 40, qui fermera à 14h00 heure locale, évoluait en baisse de 0,27% à 3.651,52 points vers 12h00 GMT. A Londres, le FTSE était quasi stable à 0,08%.

Les marchés allemands, italiens et suisses, entre autres, sont fermés ce lundi.

Aux valeurs, l'action Technicolor accusait une baisse de 3,57% à la Bourse de Paris, où le groupe français de services au cinéma et à la télévision a enfoncé plusieurs supports techniques après sa récente hausse.

Le titre Gemalto reculait également de 2,38% pour sa première séance de cotation en tant que composante du CAC 40, en remplacement d'Alcatel-Lucent.   Suite...