COR-Stallergènes envisage des acquisitions en 2013

vendredi 21 décembre 2012 11h58
 

Correction. Bien lire au 5e paragraphe 2,3 milliards de couronnes danoises.

par Noëlle Mennella et Alice Cannet

PARIS (Reuters) - Stallergènes espère réaliser dès 2013 des acquisitions ciblées afin d'accélérer son expansion internationale, a déclaré à Reuters son directeur général, Roberto Gradnik.

Le laboratoire spécialisé dans le traitement des allergies vise plus particulièrement les "marchés prometteurs" de l'Argentine et du Brésil mais Stallergènes veut aussi se renforcer sur des territoires, comme l'Allemagne, où il estime ne pas être assez fort, voire entrer dans des pays tels que les Etats-Unis.

"L'expansion internationale est une priorité. On veut l'accélérer au maximum", a affirmé le directeur général. Stallergènes "discute toujours avec beaucoup de partenaires ou de cibles potentielles", dit-il en espérant que son groupe puisse en faire l'annonce dès 2013.

S'agissant des moyens financiers qu'il pourra mettre au service de ses ambitions, Roberto Gradnik rappelle les 81,9 millions d'euros de trésorerie de Stallergènes à fin juin tout en observant que "même si nos moyens sont relativement importants, on ne va pas dépenser jusqu'au dernier euro".

Septième laboratoire français avec un chiffre d'affaires de 235 millions d'euros en 2011, Stallergènes, dont le principal concurrent est le danois ALK Abello (CA de 2,3 milliards de couronnes danoises, soit 310 millions d'euros environ) élabore des produits de désensibilisation bien connus des victimes du rhume des foins ou des acariens.

Dans les pays développés, entre 25 et 40% de la population adulte et la moitié des enfants sont concernés par ces traitements. Le marché mondial, qui pèse quelque 850 millions d'euros, est à 80% européen. Roberto Gradnik ne voit guère d'amélioration de ce marché, et a fortiori ni en Espagne et en l'Italie où le groupe réalise 20% de ses ventes.

LES ETATS-UNIS ET LA CHINE EN LIGNE DE MIRE   Suite...