Export et dépenses publiques dopent la croissance aux Etats-Unis

jeudi 20 décembre 2012 15h20
 

WASHINGTON (Reuters) - La croissance des Etats-Unis au troisième trimestre a été supérieure à ce qui était précédemment estimé, portée par les exportations et les dépenses publiques, une dynamique qui risque cependant de s'être essoufflée en fin d'année en raison d'un ralentissement de la demande mondiale et des perspectives d'un resserrement de la politique budgétaire.

Le produit intérieur brut (PIB) américain a crû de 3,1% en rythme annualisé, a fait savoir le département du Commerce, qui livrait jeudi sa dernière estimation de cet indicateur, contre 2,7% annoncé le mois dernier.

C'est la croissance la plus soutenue depuis la fin 2011. Elle atteste aussi d'un rythme des dépenses de consommation un peu plus vif que précédemment estimé.

Les économistes interrogés par Reuters anticipaient une croissance de 2,8%.

Les exportations ont augmenté de 1,9% et non de 1,1% comme précédemment annoncé.

Les dépenses publiques ont progressé de 3,9% (3,5% auparavant). Elles ont contribué à la croissance du PIB à hauteur de trois quarts de point.

La croissance des dépenses de consommation a été relevée de 0,2 point à 1,6% mais cela reflète surtout une hausse des dépenses de santé.

Lucia Mutikani; Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand

 
La croissance des Etats-Unis au troisième trimestre a été supérieure à ce qui était précédemment estimé, portée par les exportations et les dépenses publiques, une dynamique qui risque cependant de s'être essouflée en fin d'année en raison d'un ralentissement de la demande mondiale et des perspectives d'un resserrement de la politique budgétaire. /Photo prise le 29 novembre 2012/REUTERS/Lori Shepler