20 décembre 2012 / 11:59 / il y a 5 ans

Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

La Bourse de Paris est pratiquement inchangée vers ses plus hauts de l'année à la mi-journée, le blocage aux Etats-Unis entre le Congrès et la Maison blanche sur les négociations budgétaires intensifiant les prises de bénéfices. A 12h15, l'indice CAC 40 cède 0,04% à 3.663,06 points, après avoir touché la veille en séance un plus haut de l'année à 3.670,20 points, dans des volumes qui restent très limités. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la mi-séance à la Bourse de Paris, pratiquement inchangée vers ses plus hauts de l‘année à la mi-journée, le blocage aux Etats-Unis entre le Congrès et la Maison blanche sur les négociations budgétaires intensifiant les prises de bénéfices.

A 12h15, l‘indice CAC 40 cède 0,04% à 3.663,06 points, après avoir touché la veille en séance un plus haut de l‘année à 3.670,20 points, dans des volumes qui restent très limités (591 millions d‘euros ayant changé de mains sur NYSE Euronext), les investisseurs limitant leurs prises de position avant la fin de l‘année :

* Le SECTEUR TECHNOLOGIQUE européen (-0,72%) accuse la plus forte baisse sectorielle en Europe dans le sillage d‘Ericsson (-3,17%), qui a annoncé qu‘il inscrirait une charge de 8,0 milliards de couronnes suédoises (923 millions d‘euros) dans ses comptes du quatrième trimestre liée à sa participation dans ST-Ericsson, sa coentreprise avec STMICROLECTRONICS (-0,75%).

ALTRAN TECHNOLOGIES lâche 1,73% et INGENICO 1,43%.

* CAPGEMINI (-2,84%, plus forte baisse du CAC 40), pâtit également de l‘annonce d‘Accenture, qui vise un chiffre d‘affaires pour le deuxième trimestre de son exercice inférieur aux anticipations des analystes, en raison notamment du premier ralentissement de la croissance de son activité externalisation en deux ans.

ATOS abandonne 1,24%.

* RENAULT s‘inscrit en repli de 1,01% après un gain cumulé de 25% depuis mi-novembre. L‘usine que le constructeur automobile construira en Algérie nécessitera, par ailleurs, environ un milliard d‘euros d‘investissement, a indiqué le ministre algérien de l‘Industrie, cité dans le quotidien El Watan.

* AREVA (-4,66%) a revu en légère baisse son objectif d‘excédent brut d‘exploitation pour 2013 en raison de retards de financement de certains projets de clients dans les énergies renouvelables.

EDF se replie de 1,2%.

* En revanche, ALCATEL-LUCENT s‘adjuge 2,55%, plus forte hausse du CAC 40. Selon Les Echos, le gouvernement cherche à monter une opération visant à sécuriser une partie de l‘activité câbles sous-marins de l‘équipementier télécoms, jugée stratégique, via un rachat par France Télécom (-1,22%).

* De nombreuses CYCLIQUES sont en hausse, certains investisseurs misant sur une hausse du marché en tout début d‘année prochaine sur fond d‘amélioration de la situation économique mondiale dans le sillage de la Chine.

ARCELORMITTAL progresse de 0,99%, SOLVAY de 0,73%, ASLTOM de 0,63%, et hors CAC 40, EIFFAGE s‘octroie 1,41% et SOITEC 1,33%. L‘indice Stoxx du secteur européen des ressources de base prend 0,29% et celui de la construction 0,26%.

* Le titre NYSE EURONEXT coté à Paris est suspendu alors que, selon une source proche du dossier, l‘opérateur boursier IntercontinentalExchange (ICE) pourrait annoncer son intention de racheter l‘opérateur transatlantique, qui gère entre autres les places de New York et de Paris, pour un montant de huit milliards de dollars (6 milliards d‘euros).

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below