Pour François Pérol, la réforme bancaire est une "bonne réforme"

jeudi 20 décembre 2012 12h32
 

PARIS (Reuters) - Le président du directoire de la BPCE François Pérol a estimé jeudi que la réforme bancaire envisagée par le gouvernement visant à isoler les activités spéculatives des établissements français était une "bonne réforme".

Le gouvernement a présenté mercredi en Conseil des ministres son projet de réforme bancaire destiné à protéger les dépôts et l'épargne des Français en cas de faillite d'une banque.

Le projet demande aux groupes bancaires français d'isoler dans une filiale dédiée leurs activités pour compte propre.

"Je pense que c'est une réforme importante parce qu'elle interdira à l'avenir le développement d'activités spéculatives de manière incontrôlée à l'intérieur des banques", a estimé François Pérol dans un entretien sur la radio RTL.

"Cette réforme est une réforme qui reconnaît le principe de réalité, donc pour moi c'est une bonne réforme", a-t-il déclaré.

"Nous verrons pendant le débat au parlement comment ce principe sera appliqué. Le diable est dans les détails en la matière", a encore ajouté François Pérol.

Le texte doit être soumis à l'examen du Parlement au début 2013 et sa discussion pourrait donner lieu à des amendements ou des gestes symboliques afin d'apaiser la frange la plus à gauche de la majorité gouvernementale.

Mercredi soir, le PDG de la Société Générale Frédéric Oudéa s'était montré plus critique au sujet de la réforme bancaire sur la chaîne BFM TV, déplorant "une contrainte nouvelle qui s'ajoute au même moment à d'autres et qui va nous compliquer la vie".

POSSIBLE BAISSE DU TAUX DU LIVRET A   Suite...

 
Le président du directoire de la BPCE François Pérol a estimé jeudi sur RTL que la réforme bancaire envisagée par le gouvernement visant à isoler les activités spéculatives des établissements français était une "bonne réforme". /Photo prise le 23 février 2012/REUTERS/Benoît Tessier