Le BPA 2012 de BAE pourrait être affecté par un contrat saoudien

mercredi 19 décembre 2012 16h03
 

LONDRES (Reuters) - Le groupe britannique BAE Systems a averti mercredi que ses résultats 2012 pourraient être impactés s'il ne parvient pas à un accord avec l'Arabie saoudite sur le prix définitif d'un contrat de fourniture d'avions Typhoon avant la publication de ses comptes annuels.

Le contrat dit Salam date de 2007 et porte sur la fourniture de 72 chasseurs Typhoon. Sa valeur est estimée à environ 4,5 milliards de livres (5,5 milliards d'euros).

"En l'absence d'accord acceptable avant l'annonce des résultats annuels du groupe, l'impact sur le bénéfice par action hors éléments exceptionnels serait d'approximativement 3 pence par action", précise le groupe dans un communiqué.

Sur les 72 appareils commandés, 24 ont été d'ores et déjà livrés à l'armée de l'air saoudienne. BAE cherche depuis 2011 à renégocier le prix des 48 restants pour tenir compte de changements tels que la création d'un centre de maintenance en Arabie saoudite ou l'ajout de capacités à certains avions.

Sarah Young, Véronique Tison pour le service français

 
Le groupe britannique BAE Systems a averti mercredi que ses résultats 2012 pourraient être impactés s'il ne parvient pas à un accord avec l'Arabie saoudite sur le prix définitif d'un contrat de fourniture d'avions Typhoon avant la publication de ses comptes annuels. /Photo d'archives/REUTERS/Nigel Roddis