Le AAA britannique menacé en cas d'échec des mesures budgétaires

mercredi 19 décembre 2012 14h49
 

LONDRES (Reuters) - La Grande-Bretagne perdrait probablement sa note AAA en cas d'échec du plan de réduction de sa dette publique, a fait savoir mercredi l'agence de notation Fitch.

"Nous prévoyons que le ratio dette/PIB de la Grande-Bretagne atteindra 97% avant de diminuer, approchant ainsi de la limite lui permettant de conserver son statut AAA", a déclaré Ed Parker, analyste chez Fitch.

"En cas de relâchement budgétaire et de fragilité économique prolongée susceptibles de mettre à mal les objectifs budgétaires, il serait probable que la note de crédit soit abaissée".

L'agence de notation a également avertit que la note souveraine des Pays-Bas AAA pourrait pâtir à terme d'une faible croissance et d'une augmentation de l'endettement.

Plus tôt dans la matinée, Fitch avait déjà déclaré que les Etats-Unis risquaient de perdre leur note AAA si le Congrès et la Maison Blanche ne parvenaient pas à un compromis sur les coupes dans les dépenses publiques et l'augmentation de la fiscalité qui menacent la croissance américaine.

En revanche, l'agence de notation a assuré qu'un plan de soutien à l'Espagne n'aurait pas de conséquences négatives sur la note de crédit du pays, et pourrait même au contraire se révéler bénéfique s'il impliquait un meilleur accès de Madrid aux marchés.

Marc Jones, Catherine Monin pour le service français, édité par Véronique Tison

 
L'agence de notation Fitch a fait savoir mercredi que la Grande-Bretagne perdrait probablement sa note AAA en cas d'échec du plan de réduction de sa dette publique. /Photo d'archives/REUTERS/Toby Melville