Les marchés européens restent orientées à la hausse à mi-séance

mercredi 19 décembre 2012 13h54
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes restent bien orientées mercredi à mi-séance et Wall Street était attendue en hausse, toujours portées par l'espoir d'un accord budgétaire aux Etats-Unis et des anticipations de soutien à la croissance de la Banque du Japon.

Une nouvelle amélioration de l'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne, qui conforte le scénario de rebond rapide de sa croissance, a accentué les gains sur les actions, comme sur l'euro, qui a touché un plus haut de 7-1/2 mois contre le dollar.

"L'Ifo contribue à aiguiser l'appétit pour le risque en général et favorise les marchés, ce qui est positif pour l'euro", commente Niels Christensen, stratégiste devises chez Nordea.

Aux Etats-Unis, les négociations sur les moyens d'éviter le 'mur budgétaire' se poursuivent, mais elles ont été débloquées par les nouvelles concessions présentées par Barack Obama concernant la fiscalité des revenus les plus élevés.

Toutefois, le "fiscal cliff" reste le principal risque sur le marché et Fitch a déclaré dans la matinée que les Etats-Unis risquaient de perdre leur note AAA si le Congrès et la Maison Blanche ne passent pas un accord budgétaire avant la fin de l'année.

De son côté, la Banque du Japon a entamé une réunion de deux jours mercredi, sous une forte pression de la part du nouveau gouvernement de Shinzo Abe afin qu'elle renforce de façon drastique son programme de rachat d'actifs pour sortir le pays de la déflation.

À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,4% à 3.663,11 points vers 12h10 GMT, un nouveau plus haut de l'année. À Francfort, le Dax prend 0,25% et à Londres, le FTSE avance de 0,43%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 progresse de 0,5%, tiré vers le haut par les valeurs cycliques et bancaires.

Les futures sur indices signalent une ouverture de Wall Street en hausse de 0,2% à 0,4%.

En Europe, le secteur bancaire figure parmi les plus fortes hausse en Europe, avec un gain de 1,37%. La décision de Standard & Poor's de relever la note souveraine de la Grèce marque un pas de plus vers le réglement de la crise de la dette souveraine.   Suite...

 
Les Bourses européennes restent bien orientées mercredi à mi-séance, toujours portées par l'espoir d'un accord budgétaire aux Etats-Unis et des anticipations de soutien à la croissance de la Banque du Japon. À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,4% à 3.663,11 points à mi-séanc, tandis que le Dax prenait 0,25% et le FTSE avançait de 0,43%. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau