Wall Street a profité de l'optimisme sur le mur budgétaire

mardi 18 décembre 2012 22h19
 

par Rodrigo Campos

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en hausse pour la deuxième séance consécutive mardi, les investisseurs commençant à anticiper la conclusion d'un accord politique sur la manière d'éviter le "mur budgétaire" qui menace l'activité économique des Etats-Unis.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles a gagné 0,87%, soit 115,57 points, à 13.350,96. Le S&P-500, plus large, a pris 16,43 points, soit 1,15%, à 1.446,79. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 43,93 points (+1,46%) à 3.054,53.

Le S&P 500, indice de référence des gérants de fonds, enregistre ainsi sa meilleure performance sur deux jours en un mois.

Les négociations sur les moyens d'éviter le 'mur budgétaire' se poursuivaient aux Etats-Unis mardi au lendemain de nouvelles concessions présentées par Barack Obama, qui marquent une évolution significative de sa part au sujet des impôts sur les revenus les plus élevés.

L'expression "mur budgétaire" ("fiscal cliff") recouvre la coïncidence, en début d'année prochaine, entre la fin des exonérations fiscales décidées sous George Bush et prolongées pour deux ans en 2010 et la mise en oeuvre de coupes automatiques dans les dépenses publiques prévues par l'accord de 2011 sur le relèvement du plafond de la dette.

Selon les estimations du Congressional Budget Office, l'organisme parlementaire bipartisan de contrôle des finances publiques, si aucun accord n'est trouvé, cette combinaison de hausses d'impôts et de baisse des dépenses estimée au total à 600 milliards de dollars pourrait faire replonger les Etats-Unis dans la récession.

Les compartiments susceptibles de profiter de l'embellie économique que devrait induire la certitude d'un évitement du mur budgétaire ont tiré la cote, à l'image de l'indice PHLX regroupant les entreprises liées aux services pétroliers (+3,13%)

"L'avis général est que l'économie va s'améliorer et cela est toujours bon pour la demande d'énergie. Ceux qui veulent prendre des risques prennent position dans le secteur", a déclaré Shawn Hackett, président de Hackett Financial Advisors.   Suite...

 
<p>LA CL&Ocirc;TURE DES MARCH&Eacute;S AM&Eacute;RICAINS</p>