Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

mardi 18 décembre 2012 18h35
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à la Bourse de Paris, qui a clôturé en hausse après s'être rapprochée de son sommet annuel, soutenue par l'espoir d'un compromis entre démocrates et républicains américains sur les négociations budgétaires aux Etats-Unis.

L'indice CAC 40, qui a atteint 3.656,47 points en séance, proche de son plus haut de l'année inscrit le 13 décembre à 3.659,10 points, a fini en hausse de 0,29% à 3.648,63 points.

* ALCATEL-LUCENT a bondi de 8,28% à 1,046 euro dans des volumes représentant près de trois fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois, la valeur ayant accéléré sa hausse dans l'après-midi avec l'arrivée des investisseurs américains, ces derniers se montrant plus optimistes sur l'équipementier télécoms depuis l'annonce d'un accord de refinancement.

Dans un entretien à Reuters, le directeur général du groupe a estimé que l'équipementier était mieux armé pour faire face à une année 2013 qui s'annonce à nouveau difficile après l'obtention d'un prêt de 1,6 milliard d'euros et le lancement d'un vaste plan de réductions de coûts.

* EADS a pris 2,59% à 29,865 euros. La compagnie aérienne turque à bas coûts Pegasus Airlines a annoncé une commande de 100 avions de la famille A320, pour un total de près de 10 milliards de dollars avec les options.

* EDF a fini sur un gain de 1,92% à 14,08 euros, la valeur étant repassée au-dessus d'un précédent support technique enfoncé vendredi à 13,73 euros, souligne le cabinet d'analyse graphique Day By Day fixant un objectif pour le titre à 14,69 euros.

* Les VALEURS CYCLIQUES ont été recherchées dans leur ensemble alors qu'un accord aux Etats-Unis permettrait au pays d'éviter de retomber en récession.

ARCELORMITTAL a pris 1,43% à 13,13 euros, VALLOUREC 1,11% à 40,485 euros et CAPGEMINI 0,89% à 33,925 euros. L'indice Stoxx du secteur européen des ressources de base s'est octroyé 1,28%, meilleure performance sectorielle en Europe pendant que les technologiques ont gagné 0,96% et la construction 0,86%.

* A rebours de tendance, RENAULT (-1,93% à 40,995 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40 et du SBF 120. Le groupe a confirmé qu'il signerait mercredi un accord définitif pour construire une usine en Algérie, lors de la visite de François Hollande dans le pays mais un vendeur estime que la nouvelle sur l'Algérie aura un impact nul sur les profits de Renault.   Suite...

 
<p>LA CL&Ocirc;TURE DE LA BOURSE DE PARIS</p>