COR - Eric Trappier nommé PDG de Dassault Aviation

mardi 18 décembre 2012 14h06
 

Corrige l'âge d'Eric Trappier et de Loïk Segalen à 52 ans au lieu de 53 ans

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - Eric Trappier, directeur général international de Dassault Aviation, a été nommé au poste de PDG de l'avionneur pour succéder à Charles Edelstenne, qui sera atteint par la limite d'âge en janvier, a annoncé mardi le groupe au terme d'un processus marqué par le secret.

Il sera secondé par Loïk Segalen, directeur général des affaires économiques et sociales de Dassault Aviation, qui devient directeur général délégué du constructeur de l'avion de combat Rafale et des jets Falcon.

Les deux hommes étaient pressentis pour succéder à Charles Edelstenne, qui quittera son poste le 8 janvier 2013, à la veille de ses 75 ans.

Charles Edelstenne restera cependant administrateur du groupe dont il rejoindra le comité d'audit, a précisé Dassault Aviation dans un communiqué publié à l'issue d'un conseil d'administration.

Entré chez Dassault Aviation en 1960, Charles Edelstenne en est devenu le PDG depuis 2000, succédant à Serge Dassault, le fils du fondateur du groupe, Marcel Dassault. Charles Edelstenne a également cofondé l'éditeur de progiciels Dassault Systèmes en 1981.

Eric Trappier, 52 ans, a effectué toute sa carrière chez Dassault Aviation, où il est entré en 1984 au bureau d'études chargé des systèmes d'armes. Il est devenu directeur adjoint du groupe en 2002, puis directeur général international en 2006.

Ce grand amateur de golf, qui aime s'isoler du reste du monde sur un green pour quelques heures quand son emploi du temps chargé le lui permet, a mené les difficiles négociations sur la vente à l'export du Rafale pour lequel aucun contrat ne s'est encore concrétisé.   Suite...

 
<p>Eric Trappier, directeur g&eacute;n&eacute;ral international de Dassault Aviation, a &eacute;t&eacute; nomm&eacute; au poste de PDG de l'avionneur, au terme d'un processus marqu&eacute; par le secret, pour succ&eacute;der &agrave; Charles Edelstenne, qui sera atteint par la limite d'&acirc;ge en janvier. /Photo prise le 22 mars 2012/REUTERS/Beno&icirc;t Tessier</p>