ENBD favorite pour acquérir la filiale égyptienne de BNP

lundi 17 décembre 2012 15h10
 

par Dinesh Nair et Mirna Sleiman

DUBAI (Reuters) - Emirates NBD, première banque de Dubai, a soumis l'offre la mieux-disante pour reprendre les activités de détail de BNP Paribas en Egypte, dans le cadre d'une transaction qui rapporterait de 400 à 500 millions de dollars (304-380 millions d'euros) à la banque française, a-t-on appris lundi auprès de trois sources informées.

BNP Paribas a mis en vente en juin ses activités de banque de détail en Egypte afin de renforcer ses fonds propres et de se recentrer sur son coeur de métier.

ENBD et la banque marocaine Attijariwafabank, désireuses de s'implanter en Egypte, avaient fait part de leur intérêt.

L'offre d'ENBD a été la plus élevée lors du deuxième tour d'enchères qui a eu lieu début décembre, a dit une des sources qui n'a pas souhaité être identifiée.

Un porte-parole de la banque de Dubai s'est refusé à tout commentaire, comme BNP Paribas. Aucune réaction n'a pu être obtenue dans l'immédiat chez Attijari.

ENBD a jusqu'à présent concentré ses activités sur Dubai mais, après des investissements ruineux, cherche à se développer en dehors de l'émirat.

LE DERNIER MOT À LA BANQUE CENTRALE

Un accord n'est pas pour autant imminent puisque la banque centrale égyptienne doit encore examiner les termes de l'offre avant d'approuver la transaction.   Suite...

 
<p>Emirates NBD, premi&egrave;re banque de Dubai, aurait soumis l'offre la mieux-disante pour reprendre les activit&eacute;s de d&eacute;tail de BNP Paribas en Egypte, dans le cadre d'une transaction qui rapporterait de 400 &agrave; 500 millions de dollars (304-380 millions d'euros) &agrave; la banque fran&ccedil;aise. /Photo d'archives/REUTERS/Jumana El Heloueh</p>