Wall Street ouvre en baisse

vendredi 14 décembre 2012 15h57
 

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert la dernière séance de la semaine en recul, réagissant notamment à la publication de plusieurs statistiques américaines publiées avant l'ouverture.

L'incapacité des dirigeants américains à trouver rapidement un accord sur le "mur budégtaire" inquiète par ailleurs toujours les investisseurs.

L'indice Dow Jones perd 0,07%, à 13.162,05 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,26% à 1.415,75 points et le Nasdaq Composite cède 0,54% à 2.975,92 points.

Les indicateurs publiés vendredi ont montré un recul des prix de détail pour la première fois depuis mai 2012 en novembre, ainsi qu'une croissance plus forte qu'attendu du secteur manufacturier et de la production industrielle.

Aux valeurs, Apple a ouvert la séance en recul de 3,8%, UBS ayant réduit son objectif de cours sur le titre de 780 dollars à 700 dollars.

Apple lance ce vendredi la commercialisation de l'iPhone 5 en Chine, un marché où il a perdu du terrain faute de nouveau modèle, une évolution considérée comme étant en partie responsable des mauvaises performances de l'action ces dernières semaines.

Egalement en nette baisse, l'action Best Buy perdait près de 12% dans les premiers échanges, après avoir bondi la veille de 14,12% sur un article de presse annonçant que son fondateur, Richard Schulze, s'apprêtait à lancer une offre de rachat sur la totalité du flottant.

Enfin l'action Clearwire perd près de 3%. La volonté Sprint Nextel (+0,17%) de racheter les 48,5% de Clearwire qu'il ne détient pas pourrait être contrariée par la volonté de certains actionnaires du spécialiste de fréquences sans fil d'obtenir un prix plus élevé que le prix de 2,90 dollars par action proposé.

Catherine Monin pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

 
<p>Wall Street a ouvert la derni&egrave;re s&eacute;ance de la semaine en recul, r&eacute;agissant notamment &agrave; la publication de plusieurs statistiques am&eacute;ricaines publi&eacute;es avant l'ouverture et &agrave; l'incapacit&eacute; des dirigeants am&eacute;ricains &agrave; trouver rapidement un accord sur le "mur bud&eacute;gtaire". Dans les premiers &eacute;changes, le Dow Jones perdait 0,07%, le S&amp;P-500 reculait de 0,26% et le Nasdaq c&eacute;dait 0,54%. /Photo d'archives/REUTERS/Jessica Rinaldi</p>