Société générale finalise la cession de Geniki Bank

vendredi 14 décembre 2012 15h33
 

PARIS (Reuters) - La Société générale a finalisé la cession de la totalité de sa participation de 99,08% dans sa filiale grecque Geniki Bank à Piraeus Bank.

La SocGen a cédé vendredi 89,08% du capital de Geniki Bank après en avoir vendu quelque 10% le 30 novembre. Elle précise dans un communiqué que la transaction n'aura pas d'impact significatif sur ses ratios prudentiels, comme prévu, et qu'elle s'est déroulée conformément à ce qui avait été annoncé en octobre.

La banque avait alors indiqué qu'elle céderait sa filiale pour un million d'euros, la transaction se soldant par une perte d'environ 100 millions dans les comptes du troisième trimestre.

Seule modification, le groupe bancaire précise vendredi que l'investissement réalisé dans le cadre de la transaction s'élève à 460 millions d'euros, contre 444 millions annoncé en octobre, en raison d'un ajustement au closing.

La Société générale est engagée depuis plus d'un an dans un plan de restructuration de ses activités destiné à renforcer sa solvabilité financière et à réduire la taille de son bilan.

Elle a ainsi annoncé cette semaine la vente de sa participation de 77% dans sa filiale égyptienne National Société générale Bank (NSGB) à la Qatar National Bank pour 1,97 milliard de dollars (1,5 milliard d'euros).

A la Bourse de Paris, le titre Société générale progressait de 0,7% à 29,335 euros à 15h12, le CAC 40 reculant dans le même temps de 0,15%.

Depuis le début de l'année, la valeur affiche un bond de 70% pour une capitalisation boursière de 22,8 milliards d'euros.

Blandine Hénault et Benjamin Mallet, édité par Dominique Rodriguez

 
<p>La Soci&eacute;t&eacute; g&eacute;n&eacute;rale a finalis&eacute; la cession de la totalit&eacute; de sa participation de 99,08% dans sa filiale grecque Geniki Bank &agrave; Piraeus Bank. /Photo prise le 29 ao&ucirc;t 2012/REUTERS/John Kolesidis</p>