Les valeurs suivies à la mi-séance de la Bourse de Paris

vendredi 14 décembre 2012 12h44
 

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies vendredi à la Bourse de Paris, inchangée à la mi-séance, après des statistiques économiques européennes mitigées dans un contexte de marché marqué par les négociations autour de la question budgétaire américaine.

L'indice CAC 40 s'établit à 3.642,92 points (-0,01%) à 12h25 dans des volumes qui restent faibles sur NYSE Euronext (629 millions d'euros échangés), signant pour l'heure la deuxième semaine la plus faible de l'année en la matière.

* Les GROUPES DE SERVICES AUX COLLECTIVITÉS subissent les craintes des investisseurs sur leur dépendance au secteur public du fait de l'austérité budgétaire actuelle et sur la capacité des autorités à modifier leur réglementation.

VEOLIA ENVIRONNEMENT lâche 0,97%, GDF SUEZ 0,56%, EDF 0,29% et, hors CAC, SUEZ ENVIRONNEMENT 1,39%. L'indice Stoxx du secteur européen recule de 0,29%.

AREVA (+3,4%), qui vise 10 commandes d'EPR d'ici fin 2016, fait figure d'exception.

* Les BANCAIRES évoluent en ordre dispersé alors que l'Union européenne se rapproche d'un accord global sur le durcissement des règles de solvabilité des banques et que Deutsche Bank (-2,6%) a lancé un avertissement sur ses résultats du quatrième trimestre.

CRÉDIT AGRICOLE s'inscrit en repli de 1,2%, plus forte baisse du CAC 40, pendant que SOCIÉTÉ GÉNÉRALE avance de 0,05% et BNP PARIBAS de 0,57%. L'indice Stoxx des banques de la zone euro abandonne 0,28%.

* ALCATEL-LUCENT (+10,9%, plus forte progression du CAC 40 et SBF 120) a annoncé avoir obtenu 1,615 milliard d'euros de crédit auprès de Credit Suisse et Goldman Sachs, garanti notamment sur ses brevets, ce qui donnera du temps à l'équipementier télécoms pour mener à bien sa restructuration.

* Certaines VALEURS CYCLIQUES progressent dans le sillage de l'activité du secteur manufacturier chinois, qui a connu en décembre son rythme de croissance le plus marqué en 14 mois, selon l'indice PMI HSBC "flash", premier résultat d'une enquête menée auprès des directeurs d'achat.   Suite...

 
<p>TF1 est en repli de 4% au lendemain d'un bond de 5,44% qui a fait suite &agrave; l'annonce d'un possible rachat par Discovery Communications de 20% d'Eurosport au terme de n&eacute;gociations exclusives sur une alliance strat&eacute;gique men&eacute;es actuellement par les deux groupes. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau</p>