S&P perçoit des risques accrus pour le AAA britannique

jeudi 13 décembre 2012 20h14
 

LONDRES/NEW YORK (Reuters) - Standard & Poor's a annoncé jeudi avoir abaissé de "stable" à "négative" sa perspective sur la note AAA, la plus élevée possible, de la Grande-Bretagne, en évoquant notamment la perspective d'une hausse de l'endettement du pays jusqu'en 2015.

S&P était la dernière des trois grandes agences de notation à maintenir une perspective stable sur la note souveraine de la Grande-Bretagne.

Sa décision de l'abaisser intervient un peu plus d'une semaine après que le ministre des Finances britannique David Osborne a reconnu qu'il ne pourrait pas tenir sa promesse de faire baisser le niveau d'endettement du Royaume-Uni d'ici 2016 en raison de la dégradation des perspectives de croissance.

Standard & Poor's explique dans un communiqué qu'elle pourrait abaisser la note britannique d'ici deux ans "si les résultats budgétaires se détériorent au-delà de nos anticipations actuelles".

"Nous pensons que ceci pourrait arriver du fait d'une reprise économique reportée et déséquilibrée ou en raison d'une moindre volonté politique à consolider les finances publiques", ajoute S&P.

Pour sa part, le ministère des Finances a estimé que le communiqué de S&P constituait un soutien au plan de réduction des déficits du pays.

"Standard & Poor's reconnaît 'l'engagement fort du gouvernement à mettre en oeuvre son mandat budgétaire' et met spécifiquement en garde contre le ralentissement du 'rythme et de l'ampleur de la consolidation budgétaire'", a dit un porte-parole du ministère.

Le communiqué de S&P a été publié après la fermeture du marché obligataire britannique.

Alan Clarke, économiste chez Scotiabank, "la Grande-Bretagne n'a pas encore été dégradée mais cela sa rapproche. Le Royaume-Uni doit cesser de décevoir sur la croissance et les finances publiques."

David Milliken et Daniel Bases, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand

 
<p>Standard &amp; Poor's a annonc&eacute; jeudi avoir abaiss&eacute; de "stable" &agrave; "n&eacute;gative" sa perspective sur la note AAA, la plus &eacute;lev&eacute;e possible, de la Grande-Bretagne, en &eacute;voquant notamment la perspective d'une hausse de l'endettement du pays jusqu'en 2015. /Photo d'archives/REUTERS/Sukree Sukplang</p>