Le 4e trimestre de Deutsche Bank pâtira d'ajustements d'actifs

jeudi 13 décembre 2012 18h41
 

FRANCFORT (Reuters) - Deutsche Bank a fait savoir jeudi que des charges de restructuration et de réévaluation de la valeur de certains actifs auraient un impact négatif important sur ses résultats du quatrième trimestre.

Le titre de la première banque allemande a chuté en réaction à cette annonce. Plus forte baisse de l'indice DAX 30 (-0,43%) à la Bourse de Francfort, il a fini en recul de 2,71% à 33,345 euros, sous-performant aussi nettement les valeurs bancaires européennes dont l'indice a cédé 0,19%.

Deutsche Bank a indiqué dans un communiqué que les charges de restructuration étaient liées à des mesures de rationalisation de son activité de banque d'affaires et de sa filiale de banque de détail Postbank. Il n'a pas été plus précis sur les ajustements de valeur d'actifs.

Malgré un environnement économique présenté comme difficile, Deutsche Bank a dit avoir enregistré de bons résultats opérationnels sur les mois d'octobre et de novembre dans ses activités principales.

Par ailleurs, le groupe prévoit toujours d'atteindre un ratio core tier one de 7,2% d'ici 2013, se conformant ainsi aux règles de fonds propres de Bâle III.

Jusqu'ici, les analystes tablaient en moyenne sur un bénéfice trimestriel avant impôt d'environ 682 millions d'euros pour Deutsche Bank, selon les données Thomson Reuters Starmine. L'année précédente, le groupe avait enregistré une perte au quatrième trimestre.

Deutsche Bank a également officialisé la création d'une filiale pour regrouper 125 milliards d'euros d'actifs non stratégiques, trop gourmands en capitaux ou encore peu rentables, dans le cadre d'une stratégie présentée en septembre. Deutsche Bank avait alors annoncé son intention de créer une filiale de gestion d'actifs et gestion de fortune.

Edward Taylor, Catherine Monin et Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

 
<p>Deutsche Bank a fait savoir jeudi que des charges de restructuration et de r&eacute;&eacute;valuation de la valeur de certains actifs auraient un impact n&eacute;gatif important sur ses r&eacute;sultats du quatri&egrave;me trimestre. /Photo d'archives/REUTERS/Kai Pfaffenbach</p>