Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

mercredi 12 décembre 2012 18h23
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mercredi à la Bourse de Paris, qui a fini pratiquement inchangée après avoir touché un nouveau plus haut de 16 mois en séance, dans l'attente de la fin d'une réunion de la Fed, à l'issue de laquelle les investisseurs espèrent l'annonce de nouvelles mesures de soutien à la croissance.

L'indice CAC 40 a fini à 3.646,66 points (+0,01%), après avoir atteint 3.652,04 points en début d'après-midi, son plus haut niveau depuis fin juillet 2011, dans des niveaux, cependant, très faibles (2,13 milliards d'euros échangés sur NYSE Euronext).

* Les VALEURS CYCLIQUES ont profité des espoirs du marché en faveur de nouvelles mesures de soutien à l'économie américaine. MICHELIN s'est octroyé 1,23% à 72,18 euros, BOUYGUES 1,14% à 21,285 euros, SOLVAY 1,04% à 106,65 euros et ARCELORMITTAL 1% à 12,645 euros. L'indice Stoxx du secteur européen des ressources de base a pris 0,67% et celui de l'automobile 0,63%.

CAPGEMINI (+2,49% à 33,97 euros) a fini en tête des hausses du CAC 40, portant à 11% sa progression depuis le 16 novembre. Le SECTEUR TECHNOLOGIQUE français a particulièrement bien réagi dans son ensemble alors qu'il est fortement exposé au marché américain, INGENICO prenant 5,26% à 43,42 euros, ALTRAN TECHNOLOGIES 3,26% à 5,228 euros et SOITEC 3,01% à 2,43 euros. L'indice sectoriel européen a perdu 0,53%.

* PSA PEUGEOT CITROËN (+10,02% à 5,423 euros) a signé la meilleure performance du SBF 120, des traders attribuant cette forte progression à des informations selon lesquelles l'hypothèse d'une entrée de l'Algérie dans le capital pourrait être évoquée lors de la visite d'Etat de François Hollande dans ce pays la semaine prochaine.

Le groupe a par ailleurs annoncé mardi soir aux syndicats qu'il comptait supprimer en France environ 1.500 emplois supplémentaires d'ici 2014, qui s'ajouteront au plan social que les syndicats ont refusé d'entériner lors du comité central d'entreprise (CCE) qui s'est tenu ce jour.

* FRANCE TELECOM a fini sur un gain de 1,56% à 8,53 euros. La Commission européenne a donné son feu vert au rachat de la filiale autrichienne de France Télécom par le hongkongais Hutchinson 3G, pour 1,3 milliard d'euros.

* EDF, qui a détaché un acompte sur dividende en numéraire de 0,57 euro par action au titre de l'exercice 2012, a pris 1,31% à 13,885 euros.

* VEOLIA ENVIRONNEMENT a lâché 3,09%, plus forte baisse du CAC 40, à 8,825 euros au lendemain d'un gain de 5,65%, la valeur lancée dans une tendance haussière (+20% depuis mi-novembre) se reposant sur un support technique situé autour de 8,75 euros.   Suite...

 
<p>LA CL&Ocirc;TURE DE LA BOURSE DE PARIS</p>