Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

mardi 11 décembre 2012 18h34
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à la Bourse de Paris où le CAC 40 a franchi de nouveaux sommets annuels porté par le rebond inattendu du moral des milieux financiers allemands en décembre et l'espoir d'une avancée sur la question du "mur budgétaire" aux Etats-Unis dans l'attente de l'issue de la réunion du FOMC de la Réserve fédérale et ce qu'il dira de sa politique monétaire.

Le CAC 40 a fini en hausse de 0,94% à 3.646,15 points, un plus haut de clôture depuis le 29 juillet 2011 après avoir touché un nouveau plus haut de l'année à 3.648,93 points, retrouvant ainsi ses niveaux de l'été 2011.

* VEOLIA ENVIRONNEMENT (+5,65% à 9,106 euros) a signé la plus forte hausse du CAC 40 et SUEZ ENVIRONNEMENT (+8,25% à 9,014 euros) la plus forte hausse du SBF 120, l'indice Stoxx des services aux collectivités ayant fini en tête des meilleures performances sectorielles en Europe (+1,56%). Des analystes ont évoqué des rachats de positions vendeuses sur Suez après des déclarations du PDG de GDF Suez (+1,82% à 15,375 euros) confirmant qu'il entendait maintenir sa position d'actionnaire de référence et conserver ses 35% du capital. Exane BNP Paribas est passé à "surperformance" sur Suez.

* BOUYGUES a gagné 3,8% à 21,045 euros et SAINT-GOBAIN 2,37% à 31,79 euros, le secteur de la construction (+0,85%) ayant signé la deuxième plus forte hausse sectorielle en Europe.

* ORPEA (-2,02% à 32,2 euros) a accuse la plus forte baisse du SBF 120 dans un volume représentant 9 fois sa moyenne quotidienne des trois derniers mois. Graphiquement, le titre teste sa moyenne mobile à 50 jours de 32 euros, qui est une zone de support qui a été cassée en séance avec un plus bas à 30,56 euros.

* KORIAN, son concurrent dans le secteur de la dépendance des personnes et des maisons de retraite, a fait un bond de 6,2% à 12,81 euros après avoir lancé une OPA de plus de 100 millions d'euros sur l'allemand Curanum. Oddo est passé à l'achat sur Korian.

* PSA a gagné 3,99% à 4,929 euros. Le groupe espère conclure rapidement les négociations sur son plan social malgré l'avis négatif qu'une majorité des syndicats s'apprêtent à rendre sur cette restructuration.

Raoul Sachs, Blandine Hénault, édité par Jean-Michel Bélot

 
<p>LA CL&Ocirc;TURE DE LA BOURSE DE PARIS</p>