Delta Airlines rachète 49% de Virgin Atlantic

mardi 11 décembre 2012 15h23
 

LONDRES (Reuters) - La compagnie aérienne américaine Delta Airlines a annoncé mardi le rachat à Singapore Airlines de 49% du capital de la britannique Virgin Atlantic pour 360 millions de dollars (277 millions d'euros), une opération qui lui permettra de se renforcer sur les liaisons transatlantiques.

La transaction financière se double en effet d'un accord de coopération entre Delta et Virgin prévoyant le partage de coûts et de recettes sur un certain nombre de liaisons entre la Grande-Bretagne et l'Amérique du Nord.

Au total, les deux nouveaux partenaires assureront neuf liaisons par jour entre Londres-Heathrow et les aéroports new-yorkais John F. Kennedy et Newark Liberty International.

"Notre nouveau partenariat avec Virgin Atlantic va renforcer les deux compagnies et créer un nouvel acteur plus efficace entre l'Amérique du Nord et le Royaume-Uni, notamment sur les liaisons New York-Londres, la principale liaison aérienne entre les Etats-Unis et l'Europe", a déclaré le directeur général de Delta, Richard Anderson.

Virgin et Delta doivent encore obtenir le feu vert des autorités américaines et européennes à leur alliance.

L'opération permettra principalement à Delta d'accroître sa présence sur l'aéroport de Londres-Heathrow, l'un des principaux d'Europe et l'un des plus actifs du monde pour la lucrative clientèle d'affaires mais sur lequel les créneaux d'atterrissage et de décollage sont difficiles à décrocher.

Or Virgin Atlantic est la deuxième compagnie opérant à Heathrow en termes de créneaux, derrière British Airways.

RICHARD BRANSON GARDE SES 51% DE VIRGIN

L'homme d'affaires britannique Richard Branson, qui a créé Virgin Atlantic en 1984, a précisé qu'il conserverait sa participation de 51% dans la compagnie et que la marque survivrait à l'entrée de Delta au tour de table.   Suite...

 
<p>Delta Air Lines a annonc&eacute; mardi le rachat de 49% du capital de la compagnie Virgin Atlantic pour 360 millions de dollars (277 millions d'euros). Ces parts appartenaient jusqu'&agrave; pr&eacute;sent &agrave; Singapore Airlines. /Photo d'archives/Tami Chappell et Stefan Wermuth</p>