McDonald's et les valeurs high-techs ont soutenu Wall Street

lundi 10 décembre 2012 22h16
 

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en petite hausse lundi, dans le sillage de McDonald's et des technologiques, mais les mouvements ont été moindres, les investisseurs ne voulant pas s'engager tant que les négociations budgétaires n'auront pas abouti.

La situation en Europe, avec les nouveaux soucis que génère la situation politique en Italie, constitue également un frein aux initiatives.

Pour autant, les alliés européens de l'Italie ont manifesté lundi leur soutien au président du Conseil Mario Monti et appelé le prochain gouvernement à maintenir le cap réformiste fixé par ce dernier, mais le retour de Silvio Berlusconi dans l'arène politique inquiète les marchés.

Aux Etat-Unis, le président Barack Obama a rencontré le président républicain de la Chambre des représentants John Boehner dimanche afin d'épargner aux USA le risque d'une récession en 2013 qui serait déclenchée des coupes budgétaires et des hausses d'impôt.

L'absence de progrès apparent des négociations entre républicains et démocrates fait que la Bourse piétine. L'indice S&P-500 n'a pas varié de plus de 0,5% dans un sens ou dans l'autre en ce mois de décembre.

L'indice Dow Jones gagne 14,75 points (0,11%) à 13.169,88. Le S&P-500 prend 0,48 point (0,03%) à 1.418,55. Le Nasdaq Composite avance de 8,92 points (0,30%) à 2.986,96.

"Ceux qui ont déjà pris leur bénéfice (pour l'année) ne sont plus là; quant aux autres, ils se contentent d'attendre", observe Keith Bliss (Cuttons & Co).

McDonald's a été durant la séance le meilleur soutien du Dow et termine sur un gain de 1,05% à 89,41 dollars. Le leader mondial de la restauration rapide a fait état lundi d'une augmentation de 2,4% des ventes réalisées dans les magasins ouverts depuis plus d'un an au mois de novembre, battant ainsi le consensus.

Aux technologiques, Hewlett-Packard a bondi de 2,62% à 14,16 dollars, sur une rumeur voulant que l'investisseur activiste Carl Icahn soit entré au capital. L'action a perdu 44,5% depuis le début de l'année et affiche la plus mauvaise performance des valeurs composant le Dow.

Cisco Systems a également stimulé les valeurs high tech, sa stratégie de croissance présentée vendredi semblant plaire aux investisseurs. L'action a pris 2,35% à 19,79 dollars.

Chuck Mikolajczak, Wilfrid Exbrayat pour le service français

 
<p>MCDONALD'S ET LES HIGH TECHS ONT SOUTENU WALL STREET</p>