"Volonté politique" pour créer une union bancaire

lundi 10 décembre 2012 20h30
 

par Luke Baker

OSLO (Reuters) - Les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne donneront sans doute leur bénédiction à la Banque centrale européenne (BCE) dans son rôle de superviseur unique des banques de la zone euro cette semaine, ont déclaré des hauts fonctionnaires européens lundi.

Les leaders de l'UE se rencontreront jeudi et vendredi à Bruxelles, leur dernière réunion de l'année, dans le but de donner jour à une "union bancaire" à travers la zone euro et l'Union européenne, bâtie autour de la BCE.

Selon les hauts fonctionnaires, ces derniers parviendront à un "accord politique" sur cette union, dont les détails techniques seront définis l'an prochain.

"J'espère toujours et en fait je suis à peu près sûr que nous trouverons une solution sur le cadre juridique avant Noël, avant la fin de l'année", a déclaré à la presse le président du Conseil européen Herman Van Rompuy, venu à Oslo recevoir le Prix Nobel de la Paix au nom de l'Union européenne.

"Il y a encore du travail à accomplir mais tout me porte à croire qu'il y a une volonté politique de trouver une solution pour le mécanisme de surveillance unique".

L'Allemagne est l'un des principaux obstacles au principe d'octroyer à la BCE un pouvoir de surveillance sur les banques de la zone euro.

Le ministre des Finances allemand Wolfgang Schäuble s'interrogeait, la semaine dernière, sur la façon dont la BCE pourrait assumer à la fois ses responsabilités monétaires et celle de surveiller 6.000 banques.

De fait, les caisses d'épargne et banques régionales allemandes n'ont pas tellement envie de rendre des comptes à la BCE alors qu'elles entretiennent des relations étroites avec le régulateur bancaire du pays.   Suite...

 
<p>La chanceli&egrave;re allemande Angela Merkel aux c&ocirc;t&eacute;s du pr&eacute;sident du Conseil europ&eacute;en Herman Van Rompuy &agrave; l'occasion d'un repas accueilli par le Premier ministre pour la remise du Prix Nobel de la Paix &agrave; l'Union europ&eacute;enne. Les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union europ&eacute;enne devraient donner leur b&eacute;n&eacute;diction &agrave; la Banque centrale europ&eacute;enne (BCE) dans son r&ocirc;le de superviseur unique des banques de la zone euro cette semaine lors d'une r&eacute;union jeudi et vendredi &agrave; Bruxelles. /Photo prise le 10 d&eacute;cembre 2012/REUTERS/Daniel Sannum-Lauten/Pool</p>