STMicroelectronics se désengage de sa coentreprise ST-Ericsson

lundi 10 décembre 2012 14h20
 

par Gwénaëlle Barzic

PARIS (Reuters) - STMicroelectronics a annoncé lundi qu'il se désengageait de sa coentreprise en difficulté ST-Ericsson pour se concentrer sur ses activités profitables dans le cadre d'un plan stratégique prévoyant également une nouvelle réduction de ses dépenses de fonctionnement.

Le fabricant de semi-conducteurs a donné peu de précisions sur les modalités de sa sortie de la coentreprise qu'il détient à parité avec le suédois Ericsson. Ce retrait sera effectif après une période de transition censée s'achever au troisième trimestre 2013.

"C'est un changement important dans notre stratégie. Notre portefeuille d'activités sera beaucoup plus resserré. Nous voulons être moins vulnérables aux cycles du marché", a déclaré le président de STMicroelectronics Carlo Bozotti, lors d'une conférence téléphonique avec des analystes.

STMicroelectronics pâtit depuis plusieurs trimestres des difficultés de sa coentreprise spécialisée dans les puces électroniques pour la téléphonie sans fil.

La société, qui n'a jamais dégagé de bénéfices depuis sa création en 2009, souffre des déboires de Nokia, son principal client.

Après un remaniement de la direction, un plan de restructuration avait été annoncé en avril prévoyant notamment la suppression de 1.700 emplois. Cela n'a pas empêché ST-Ericsson de finir à nouveau dans le rouge au troisième trimestre.

Les deux actionnaires de la JV avaient annoncé en octobre avoir mandaté un conseil extérieur en vue d'étudier différentes options stratégiques pour leur coentreprise.

"En scindant la société entre ses activités analogues à faible consommation de capital, au niveau élevé de cash flow et aux marges solides de leur coentreprise déficitaire dans le mobile, nous pensons que STM va probablement bénéficier d'un changement d'appréciation positif", soulignent dans une note les analystes de Bank of America Merrill Lynch.   Suite...