Le Dow Jones porté par l'emploi, Apple plombe le Nasdaq

vendredi 7 décembre 2012 22h32
 

par Gabriel Debenedetti

NEW YORK (Reuters) - Le Dow Jones et le S&P 500 ont enregistré des gains modérés vendredi à Wall Street, des chiffres de l'emploi meilleurs que prévu ayant pris le pas sur une mesure de confiance des consommateurs jugée décevante, mais le Nasdaq a souffert d'un nouveau recul de l'action Apple.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles a ainsi gagné 0,62%, soit 81,09 points, à 13.155,13 et le S&P-500, plus large, 4,13 points, soit 0,29%, à 1.418,07. En revanche, le Nasdaq Composite, a reculé de 11,23 points (-0,38%) à 2.978,04.

Sur l'ensemble de la semaine, le Dow affiche une progression de 1%, le S&P 500 une hausse de 0,1% mais le Nasdaq accuse un repli de 1,1%, essentiellement en raison du titre Apple.

Ce dernier a en effet accusé une chute hebdomadaire de 8,9% soit sa plus mauvaise performance sur une semaine depuis mai 2010.

Ce recul s'explique notamment, selon des intervenants du marché, par une étude montrant qu'Apple n'occupait que le sixième rang sur le marché des smartphones en Chine.

Depuis un record historique de 705,07 dollars atteint au cours de la séance du 21 septembre, le titre Apple, première capitalisation boursière américaine, a plongé de 24%.

Au cours de la séance de ce vendredi, la moyenne mobile sur 50 jours de l'action Apple, à 599,52 dollars, est tombée sous celle à 200 jours (601,38 dollars), une évolution annonçant souvent une accélération de la baisse d'une valeur à court terme.

Malgré les incertitudes entourant le "mur budgétaire" qui menace la croissance américaine, le S&P n'est plus qu'à quelque 4% du plus haut de l'année de 1.474,51 points atteint en séance vers la mi-septembre.   Suite...

 
<p>LA CL&Ocirc;TURE DES MARCH&Eacute;S AM&Eacute;RICAINS</p>