Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

vendredi 7 décembre 2012 12h49
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, qui évolue sans tendance précise après avoir clôturé la veille à son plus haut niveau depuis fin juillet 2011 et avant la publication à 14h30 aux Etats-Unis des chiffres de l'emploi au mois de novembre et d'indicateurs chinois ce week-end.

A 12h30, l'indice CAC 40 cède 0,22% à 3.593,63 points :

* ALCATEL-LUCENT (-3,05%) accuse la plus forte baisse du CAC 40, l'annonce jeudi soir par NYSE Euronext de la sortie de l'équipementier télécoms de l'indice phare de la Bourse de Paris au profit de GEMALTO (+1,18%) pesant sur la valeur.

De son côté, ARTPRICE.COM, spécialiste de la de cotation du marché de l'art sur internet, progresse de 3,51%. Il rejoindra à la veille de Noël le SBF 120, de même qu'AB SCIENCE (-0,05%), laboratoire de biotechnologies axé sur la lutte contre le cancer qui remplacera DEXIA (-10%).

* Les valeurs CYCLIQUES pâtissent des craintes sur la croissance pour la zone euro, la Bundesbank ayant révisé à la baisse vendredi ses prévisions de croissance du produit intérieur brut allemand en 2012 et 2013.

ARCELORMITTAL lâche 1,87%, STMICROELECTRONICS 1,2% et MICHELIN 0,81%. L'indice Stoxx du secteur européen des ressources de base cède 0,8% et celui de l'automobile 0,48%.

* Les VALEURS DE RENDEMENT sont plombés par la perspective d'une réduction de leur dividende après que Deutsche Telekom (-3,26%) a annoncé qu'il réduirait le sien dans les années à venir afin de financer ses investissements en Allemagne.

FRANCE TÉLÉCOM, qui affiche un rendement du dividende de 17%, abandonne 1,41%, GDF SUEZ (10%) perd 1,5% et VEOLIA ENVIRONNEMENT (8%) recule de 1,08%. Le secteur des télécoms européens est en baisse de 0,73% et celui des Utilities de 0,38%.

* A rebours de tendance, SAFRAN (+1,97%) reprend sa marche en avant, le titre affichant désormais un gain de 12% depuis le 16 novembre pour inscrire un nouveau plus haut de 12 ans, les analystes se montrant optimistes sur la capacité du groupe à surperformer à l'avenir.   Suite...

 
<p>Alcatel-Lucent accuse la plus forte baisse du CAC 40, l'annonce jeudi soir par NYSE Euronext de la sortie de l'&eacute;quipementier t&eacute;l&eacute;coms de l'indice phare de la Bourse de Paris au profit de GEMALTO (+1,18%) pesant sur la valeur. /Photo d'archives/REUTERS/Albert Gea</p>